ABP Plus d’un million de francs CFA offerts pour la réalisation d’un ouvrage de franchissement dans la ville de Djougou ABP Le Mouvement « le Réveil » réitère son soutien au PAG de Patrice Talon ABP Les enfants de zéro à quatorze ans du Couffo bientôt vaccinés contre la rougeole et la rubéole MAP Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS AGP Gabon: L’US approuve la reconduction de Moukagni Iwangou au gouvernement AIP Côte d’Ivoire / Des ouvrages scolaires offerts au collège moderne de Dembasso AIP Côte d’Ivoire/ Les résultats du championnat national de volleyball AIP Côte d’Ivoire/ Des paysans veulent réduire les feux de brousse à Oumé ATOP LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE /SECTION TOGO A EFFECTUE SA RENTREE SOLENNELLE ATOP APPUI AUX FEMMES ENTREPRENEURES AFRICAINES : LE PROJET « PLATEFORME 50 MILLIONS DE FEMMES AFRICAINES ONT LA PAROLE » LANCE

Le DATACENTER de SONATEL prépare le Sénégal à entrer dans l’ère du BIG DATA


  21 Juin      42        Société (46271), Téchnologie (882),

   

Dakar, 20 juin (APS) – Le lancement du Datacenter de SONATEL constitue un  » acquis de taille » qui favorise une entrée réussie du Sénégal dans l’ère du Big data et des objets connectés, a estimé Cheikh Sall, représentant du ministère des Télécommunications et des Postes à la cérémonie.

« Le lancement du Datacenter de SONATEL constitue un évènement majeur et un acquis de taille qui prépare notre pays à entrer avec succès dans l’ère du Big data et des objets connectés », a-t-il dit lors de l’inauguration de cette infrastructure.

Le Directeur général SONATEL,Alioune Ndiaye et des officiels sénégalais ont procédé mardi à l’inauguration, à Rufisque, du plus grand Datacenter en Afrique de l’Ouest et du Center.

Pour Cheikh Sall, ce datacenter va faciliter la mise en œuvre de solutions intelligentes liées à des secteurs clés de développement économique, de diversification et d’attractivité des territoires, ainsi que le développement de contenus locaux.

Selon lui, le gouvernement sénégalais apprécie à sa juste valeur » l’initiative du groupe SONATEL, qui cadre avec sa vision.

Il ajoute que l’installation du datacenter a le mérite significatif de renforcer la cybersécurité, la confiance et la souveraineté numérique au Sénégal.

Le représentant du ministère des Télécommunications et des postes a invité à « optimiser l’infrastructure de dernière génération ».

Construit sur une superficie de plus de 3,5 hectares, le Datacenter a coûté plus de 10 milliards de francs CFA pour la partie infrastructure. Selon un document transmis à la presse, il propose une « sécurisation des données mondiale » parce qu’étant de niveau Tiers 3 plus.
BHC/ASG/ASB

Dans la même catégorie