AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le préfet de région appelle à des élections apaisées à Ayamé APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry

«Le débat congolais» une émission télévisée en hommage à L.D. Kabila  réalisée au marché de la Liberté


  17 Janvier      16        Société (29215),

   

Kinshasa, 17 janv. 2021 (ACP).- Le marché de la Liberté, dans la commune de Masina, a servi de cadre samedi à la réalisation de l’émission « Le débat congolais« , en hommage à son géniteur, M’zee Laurent-Désiré Kabila, à l’occasion du 20ème anniversaire de son assassinat.

Le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Thomas Lohaka Losendjola, surnommé « Je connais le Congo » suite à ses nombreuses émissions télévisées sur l’histoire récente de la RDC, ainsi que Tchikez Diemu, compagnon du Président défunt, ont participé à cette émission aux côtés des vendeurs dudit marché ainsi que des notables et quelques habitants de Masina.                     

Le ministre Thomas Lohaka a, à cette occasion, salué l’initiative de l’administrateur gérant du marché de la Liberté, Fatou Luhalwe Mangaza, d’organiser cette émission en guise de devoir de mémoire au « Soldat du peuple » M’zee Laurent-Désiré Kabila. Il a par la suite retracé les grandes lignes du parcours, débuté depuis l’âge de 19 ans, du combattant Laurent-Désiré Kabila dans  le contexte historique de  l’indépendance réelle de la RDC.

Le ministre de l’ESU a également expliqué les combats qu’il a menés  jusqu’à sa mort notamment, la lutte pour l’unité du Katanga, la souveraineté du Congo à travers son indépendance.

Thomas Lohaka a en outre souligné la détermination, le sacrifice et l’engagement de M’zee Laurent-Désiré Kabila au service du peuple  congolais. Il a qualifié le défunt «d’exemple interpellateur de l’élite congolaise».

Le ministre Thomas Lohaka a enfin établi un lien commun son combat et celui non violent de feu Étienne Tshisekedi à travers son slogan « Le peuple d’abord » estimant, selon lui, que tous les deux  ont servi le  peuple dans la simplicité et l’abnégation. 

Pour sa part, le compagnon de Kabila, Tchikez Diemu a rappelé la vision de  » l’auto prise en charge » prônée par M’zee Kabila, citant l’exemple de ce lieu de négoce  qui permet à l’ensemble de la population de catégories différentes sociales d’y trouver la sécurité familiale.

Il a remercié l’administrateur  Fatuma  Mangaza   pour   sa disponibilité et sa bravoure sur la gérance de ce marché tenu en bon état de propreté  depuis son érection jusqu’à ce jour,  pour le bien-être des vendeurs et acheteurs.

Il a indiqué que grâce à ce lieu d’intenses activités commerciales, les familles s’en sortent financièrement et arrivent à se prendre en charge malgré le contexte de la crise  économique qui sévit à travers le monde. 

Cette idéologie d’auto prise en charge léguée par M’zee Laurent-Désiré Kabila constitue un modèle à suivre, a-t-il dit, avant d’inviter la communauté nationale à y adhérer et à la pérenniser pour le bien-être de tous les  Congolais.

Cette cérémonie a été marquée par la signature du livre d’or du marché de la Liberté, en mémoire de M’zee Laurent-Désiré Kabila.

Dans la même catégorie