FAAPA : Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines
APS Repli de 4, 4 % des importations en juin (ANSD) MAP Mali/Présidentielle: aucune « fraude » constatée par les observateurs de l’UE au second tour MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Le mandat des élus régionaux et municipaux nigériens prorogé de six mois MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique GNA George Amoako leads new management team of Kotoko MAp Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) AGP Ali Bongo Ondimba attendu ce mardi en Angola MAP Augmentations prévues à partir de septembre sur les tarifs du transport public au Kenya MAP Soudan du Sud: 23 morts dans de nouveaux affrontements tribaux

Le design, un porteur de croissance pour l’artisanat africain (conférence)


  30 Septembre      30        Développement durable (3697),

   

Rabat, 30 sept 2017 (MAP) – Le design est un porteur de croissance pour l’artisanat africain, puisqu’il permet aux entreprises et collectivités d’être une source d’innovation et de progrès tout en aidant les marques à améliorer leur qualité et à accéder ainsi aux marchés internationaux, ont estimé des experts ayant participé à la 2ème édition de la Conférence internationale « Africa Convergence », tenue vendredi à Casablanca.

Le design est synonyme de créativité intelligente, ont insisté des panélistes lors de cette rencontre à laquelle ont assisté près de 300 invités nationaux et étrangers, en majorité africains, expliquant que cet outil, considéré par les professionnels comme le premier critère d’achat dans plusieurs produits, aide significativement les entreprises à innover dans leur secteur.

Ainsi, Bibi Seck, fondateur du studio de design et d’innovation Dakar Next, a soutenu que le design représente un moyen incontournable pour le développement de plusieurs professions en Afrique, particulièrement l’artisanat, expliquant que la croissance constante de la population du continent offre plusieurs opportunités à saisir en créant des solutions pour satisfaire tout le monde.

Selon cet expert sénégalais, il est important de faire connaitre aux entreprises ce qu’est vraiment le design, « qui n’est pas un adjectif mais un processus à part entière », appelant dans ce sens au développement et à la vulgarisation de ce métier au continent à travers la formation, la mise en valeur de l’artisanat par le design et la mise en place de laboratoires spécialisés.

Il a, dans ce contexte, rappelé que plusieurs entreprises occidentales de renom ont été des entreprises artisanales à un moment donné, mais « elles se sont développées avec le temps en intégrant des outils modernes à leur mode de fabrication pour finalement passer d’un mode artisan à un mode industriel ».

Adil Youssefi, CEO de l’opérateur panafricain de fibre optique Liquid Telecom, a plaidé, de son côté, pour la capitalisation des talents en Afrique, étant donné que la population africaine se multipliera d’ici 2050 ce qui engendrera, selon lui, de nombreuses opportunités.

Le système éducatif constitue le défi majeur pour le continent africain, a-t-il relevé, appelant à la mise en place de systèmes innovants, notamment les cours à distance, en vue de permettre à la jeunesse africaine de s’épanouir et d’avoir accès à une formation de qualité.

Par ailleurs, M.Youssefi a fait valoir que l’Afrique, qui regorge des potentialités économiques très importantes, doit multiplier les efforts pour attirer davantage d’investisseurs étrangers en renforçant la sécurité et les infrastructures, en développant une main d’œuvre qualifiée et en créant un climat économique compétitif.

Renforcer les partenariats public-privé est une option qui doit être envisagée par les gouvernements africains en vue d’accélérer la cadence de développement économique, a-t-il estimé.

Placée sous le thème « les nouveaux champions du sud », le forum Africa Convergence, qui se veut un carrefour de Networking autour de thématiques centrales du développement du continent africain, est organisé par « La Tribune Afrique », média économique de référence pour l’Afrique Francophone. Ce mensuel est le fruit d’une coentreprise entre le groupe français La Tribune et la Holding Guepard.

Dans la même catégorie