AIP Côte d’Ivoire/ Le Patronat se mobilise pour l’enrôlement de son personnel à la CMU AIP Côte d’Ivoire/ Une cargaison de riz présumé avarié saisie et soumise à des analyses, selon le DG du Commerce extérieur MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS SENEGAL: NGOUDIANE DOTÉ D’UN FOYER DE FEMMES ET D’UNE UNITÉ DE TRANSFORMATION DE PRODUITS CÉRÉALIERS MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin) MAP Tunisie: Trois terroristes tués dans le centre-ouest du pays (autorités)

Le développement économique en Afrique tributaire d’une exploitation optimale des ressources énergétiques (M. Jazouli)


  10 Décembre      18        Economie (22816), Finance (3730),

   

Rabat, 10/12/2018 (MAP) – La réalisation du développement économique en Afrique est tributaire d’une exploitation optimale des ressources énergétiques dont regorge le continent, a estimé, dimanche à Charm el-Cheikh, le ministre délégué chargé de la Coopération africaine, Mohcine Jazouli.

Intervenant lors d’un panel sur « L’énergie en Afrique » dans le cadre du Forum d’investissement « Afrique 2018 », le responsable marocain a mis en avant l’impératif d’asseoir une complémentarité entre les Etats du continent pour rendre possible le développement escompté, ajoutant que le Maroc demeure disposé à partager son expérience en la matière avec les différents pays africains.

Par ailleurs, M. Jazouli a souligné que le Maroc, sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, a déployé une stratégie énergétique innovante, axée principalement sur les énergies renouvelables et portée par des objectifs ambitieux, dont celui visant à porter la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique à 42% en 2020 et à 52% en 2030.

Il a, sur un autre registre, relevé que l’engagement du Royaume en rapport avec le développement des énergies propres s’est déjà traduit par la signature de plusieurs accords de coopération entre des acteurs marocains du secteur et leurs partenaires africains ainsi que par leur mobilisation dans le cadre d’une panoplie d’initiatives continentales.

Le Forum « Afrique 2018 », qui connait la participation de chefs d’Etat et de gouvernement africains en plus d’un parterre d’experts et d’acteurs du monde des affaires et de la société civile, se penche sur l’avenir des partenariats économiques, de la dynamique des investissements et des moyens de mettre en place des plateformes de coopération entre les gouvernements et le secteur privé dans les différents secteurs à forte valeur ajoutée en Afrique.

A l’ordre du jour, des sessions de dialogue régional et international sur la stimulation de l’investissement dans les secteurs stratégiques dans le continent.

Les participants s’attèleront aussi sur les moyens susceptibles de doper le commerce interafricain et de renforcer la complémentarité régionale en vue d’asseoir une économie africaine moderne basée essentiellement sur l’innovation.

Ce Forum international de deux jours est organisé par le ministère égyptien de l’investissement et de la coopération internationale, en coopération avec l’Agence régionale d’investissement du COMESA (COMESA) sur le thème « Leadership audacieux et engagement collectif: renforcer les investissements interafricains ».

Le forum, qui en est à sa 3ème édition, abordera en outre un certain nombre de sujets vitaux lors de sessions interactives organisées par des experts régionaux et internationaux sur les conditions d’investissement en Afrique, les mécanismes de la concurrence loyale et la protection des investissements .

Dans la même catégorie