AIP Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ JIF 2021: Pr Ly Ramata Bakayoko annonce des innovations et invite les femmes à se l’approprier AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le nouveau député de Zuénoula commune salue l’esprit d’apaisement du scrutin Inforpress PERFIL: “Sou agricultora e feliz mesmo que tiver apenas arroz para cozinhar” – Lúcia Monteiro Inforpress São Vicente: “É evidente que a desigualdade social está a aumentar em Cabo Verde” – líder do PAICV Inforpress Manifestações sindicais exigindo o cumprimento das promessas feitas pelo Governo são “partidárias” – MpD GNA Village Savings and Loans scheme empowering rural women in Adansi north GNA Koforidua GPRTU intensifies road safety campaign GNA Ultra-Modern Plaza being built for Essikado APS LE PRÉSIDENT DU NIGER, MAHAMADOU ISSOUFOU, LAURÉAT DU PRIX IBRAHIM 2020

LE DG DE LA PROTECTION DE L’ENFANT VISITE L’ORPHELINAT EL HOUDA DE BAFILO


  4 Février      17        Société (29553),

   

Bafilo, 4 fév. (ATOP) – Le Directeur Général (DG) de la Protection de l’Enfant, Kondo Kandalé a visité, le mardi 2 février, l’Orphelinat El Houda de l’ONG Directaid International de Bafilo.
Cette descente sur le terrain se situe dans le cadre de la tournée initiée à l’intérieur du pays pour toucher du doigt les réalités des centres d’accueil des enfants vulnérables. C’était aussi l’occasion d’échanger avec les responsables et les enfants sur leurs préoccupations.
A l’occasion, le DG de la Protection de l’Enfant a salué la collaboration existant entre les autorités d’Assoli et les responsables d’El Houda relativement à la prise en charge des enfants vulnérables. Il a félicité les responsables de l’orphelinat pour leurs œuvres humanitaires qui contribuent à la lutte contre la pauvreté et la délinquance juvénile.
M. Kondo a demandé aux enfants de se sentir heureux comme les autres enfants car ils ont eux aussi des parents qui les prennent en charge dans tous les domaines de leur vie. « Vous avez dans ce centre des amis, des frères et sœurs avec qui vous pouvez tout partager», leur a-t-il rappelé. Le DG a exhorté les enfants, relève de demain, au respect de leurs supérieurs et au travail bienfait à l’école pour mériter davantage la confiance de leurs encadreurs. Il a promis rendre compte à qui de droit de la doléance formulée par le premier responsable de l’ONG Directaid International.
Le préfet d’Assoli, Ouro-Gouroungou Horoumila a salué cette initiative du DG de la Protection de l’Enfant qui permet aux enfants du centre d’accueil d’El Houa de se sentir heureux que leurs causes soient prises au sérieux. Il a exprimé sa gratitude au gouvernement par le biais du ministère en charge de l’Action sociale pour sa politique sociale, notamment en matière du bien-être et de l’éducation des enfants vulnérables au Togo.
Le directeur de l’ONG Directaid, Flish Azzedine a salué les efforts du gouvernement aux côtés des centres d’accueil pour la prise en charge des enfants vulnérables. Il a rappelé que l’orphelinat est créé le 2 janvier 2000 avec un effectif de 24 orphelins.
A ce jour, le centre compte 302 enfants pris totalement en charge. Cependant 1000 autres enfants vulnérables sont répartis dans les centres de Lomé-Zongo, Sokodé, Kara et Dapaong. Il a fait une doléance relative à l’octroi d’agréments à tous les centres de Directaid Togo.
Le porte-parole des enfants vulnérables, Sébabi Fassazi, a remercié le DG pour sa présence qui témoigne l’importance que le gouvernement accorde à l’éducation et à la cause des orphelins, en particulier ceux du centre éducatif El Houda de Bafilo. Il a précisé que les 302 enfants vulnérables sont logés, nourris et éduqués gratuitement soulignant qu’ « Etre orphelin n’est pas forcément quelqu’un qui a perdu ses parents mais aussi celui qui a manqué d’éducation ».
La visite des dortoirs, des salles de classes et du centre de santé de l’ONG Directaid International a mis fin à la rencontre.

Dans la même catégorie