ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga ACP Les journalistes de l’ACP appelés à améliorer leur rendement pour la promotion de l’agence ACP Le Président Félix Tshisekedi réitère la nécessité de travailler pour l’intérêt général ANP Célébration de la fête de Tabaski à Tahoua : Les commerçants satisfaits des retombées économiques ANP Le Premier Ministre reçoit le Représentant résident du PAM au Niger ANP Entretien entre le Premier Ministre et le tout Premier nouvel Ambassadeur des Pays Bas au Niger GNA Will Accra work again with street Hawkers? ANP Zinder : Les revendeurs ont réalisé de bonnes affaires à l’occasion de la Tabaski

LE DIALOGUE SOCIAL DANS L’ESPACE SCOLAIRE AU MENU D’UNE RENCONTRE


  27 Octobre      13        Education (5337),

   

Saly-Portudal (Mbour), 27 oct (APS) – Le Haut Conseil du dialogue social (HCDS) a mis à profit une session pré-rentrée pour plancher sur la promotion du dialogue social dans l’espace scolaire et le financement de l’éducation.

’’Dans le cadre de la mission de formation et de sensibilisation du Haut conseil du dialogue social (HCDS), le volet renforcement de capacités de la plateforme de dialogue est mis à profit pour édifier les participants à la session pré-rentrée sur la promotion du dialogue social dans l’espace scolaire sur le financement de l’éducation’’ a déclaré la présidente du Haut conseil, Innocence Ntap Ndiaye.

Mme Ndiaye qui s’exprimait, lundi, au cours d’un atelier, à Saly, sur ’’la promotion, du dialogue social dans l’espace scolaire’’, a soutenu que les parties prenantes à ce processus de dialogue social ont été informées sur le financement de l’éducation dans le plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré de la deuxième phase du plan Sénégal émergent (PAP2A).

’’Aux fins de prendre en compte les attentes formulées l’année passée par les participants (…), il sera question, cette année, d’aborder le budget-programme avec ses deux innovations que sont la budgétisation en programmes et la décentralisation de l’ordonnancement’’, a-t-elle expliqué.

Selon elle, ’’un atelier de promotion du dialogue social ne saurait occulter des discussions pour formuler des propositions de stratégies de relance du suivi de la mise en œuvre des accords signés entre le gouvernement et les syndicats d’enseignants’’.

’’L’activité de promotion d’un climat social apaisé dans le secteur public de l’éducation et de la formation se tient dans un contexte assez particulier qui a mobilisé toutes les forces vives de la nation autour de la lutte contre la propagation de la pandémie de la Covid-19’’, a souligné Innocence Ntap Ndiaye.

A cet effet, a ajouté Mme Ndiaye, ’’les acteurs du système de l’éducation se sont admirablement investis dans cette mobilisation, tout en déployant des efforts inlassables de toute nature qui se sont traduits, par les résultats tangibles atteints, à l’issue des examens de fin d’année scolaire’’.

’’Après la résilience, la page de la relance est ouverte. Compte tenu de son impact dans la réalisation durable de toute ambition de développement économique et social, l’éducation devrait y occuper une place de choix’’, a fait valoir la présidente du HCDS.

Pour cela, a-t-elle fait observer, ’’les pouvoirs publics ont identifié, dans le PAP2A, cinq secteurs clés pour relancer l’économie nationale, secouée de plein fouet par la Covid-19’’.

’’Il s’agit de promouvoir une agriculture intensive abondante, de qualité et résiliente, une santé inclusive, un système éducatif performant, un développement d’un secteur privé national fort, un renforcement de la protection sociale et une transformation industrielle et numérique’’, a-t-elle listé.

A ce propos, elle a assuré que ’’le HCDS ne faillira nullement à sa mission d’alerte de veille, de médiation et de promotion du dialogue social’’.

Dans la même catégorie