MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze MAP Rwanda : M. Aujjar rend hommage aux victimes du génocide de 1994 MAP CIEA à Dakar : appel pour la mise en place des conditions d’une stabilité politique, institutionnelle, et sécuritaire en Afrique AIP Côte d’Ivoire/ La FIRAPE s’implante dans le Worodougou AIP Côte d’Ivoire/ Une randonnée pédestre pour tonifier la santé des populations de Séguéla AIP Côte d’Ivoire/ Des travaux de déguerpissement des artères de N’Douci

Le directeur régional de la Culture et de la Francophonie de l’Iffou exhorte les populations à soutenir leur culture


  29 Juin      26        Arts & Cultures (2293), Culture (1997), Musique (428),

   

Abidjan, 29 juin 2015 (AIP) – La direction régionale de la Culture et de la Francophonie  de l’Iffou a organisé, à la place HKB de Daoukro, la 2èmeédition de la fête de la musique au cours de laquelle le directeur régional, Kouamé Kouassi Marius a invité les autorités et la population à s’intéresser davantage à la promotion de leur patrimoine culturel.

​ ​
M. Kouamé a exprimé sa joie et sa fierté de voir se tenir la deuxième édition de la fête de la musique. Il a remercié toutes les autorités administratives et coutumières présentes à cette fête. Mais, il a surtout dénoncé le peu d’intéressement des autorités locales pour la culture.

La promotion de la culture de chaque région, revient exclusivement aux collectivités décentralisées. « J’exhorte les collectivités décentralisées à s’intéresser à leur culture et à faire leur promotion parce que ce que la culture et les arts apportent à une nation, n’est pas négligeable ».

Citant l’homme de culture français, Jacques Lang, il a souhaité que lors des prochaines éditions, tous les amoureux de la culture viennent faire du bruit avec toutes sortes d’instruments musicaux de leur terroir. Il a salué la création de la Fanfare traditionnelle de Daoukro.

« Nos valeurs ont disparu. Si nous retrouvons nos valeurs et nos repères, nous pourrons aller à l’émergence d’ici à 2020 comme l’a souhaité le président de la République », a-t-il ajouté.


ca/aaa/akn/kam

AIP010

Dans la même catégorie