APS MONDIAL U19 : LE DRAPEAU NATIONAL REMIS AUX LIONCEAUX DU BASKET APS POUR UNE DÉCENTRALISATION DES ACTIVITÉS DU CENTRE SÉNÉGALO-ALLEMAND D’INFORMATION À L’EMPLOI APS CONTRAT D’AFFERMAGE DE L’EAU : LA SDE VA SAISIR LA COUR SUPRÊME ANGOP UE disponibiliza 12 milhões de Euros para Programas de resiliência ANGOP Angola e os EUA retomam acordo sobre comércio ANGOP Bispos angolanos rezam missa no túmulo de Nsaku Ne Vunda APS INVESTISSEMENTS : LE GOUVERNEMENT INVITE LE PRIVÉ A PRENDRE LE RELAIS DE L’ETAT (MINISTRE) APS GREENPEACE DIT HALTE À L’INDUSTRIE DE FARINE ET DE L’HUILE DE POISSON APS LES ÉCHANGES COMMERCIAUX ENTRE DAKAR ET PÉKIN PORTÉS À PLUS DE 1500 MILLIARDS CFA EN 2018 (AMADOU HOTT) GNA Ministry lauds NGOs for their role in curbing illegal mining in Ghana

Le directeur régional de la Culture et de la Francophonie de l’Iffou exhorte les populations à soutenir leur culture


  29 Juin      42        Arts & Cultures (2540), Culture (2108), Musique (487),

   

Abidjan, 29 juin 2015 (AIP) – La direction régionale de la Culture et de la Francophonie  de l’Iffou a organisé, à la place HKB de Daoukro, la 2èmeédition de la fête de la musique au cours de laquelle le directeur régional, Kouamé Kouassi Marius a invité les autorités et la population à s’intéresser davantage à la promotion de leur patrimoine culturel.

​ ​
M. Kouamé a exprimé sa joie et sa fierté de voir se tenir la deuxième édition de la fête de la musique. Il a remercié toutes les autorités administratives et coutumières présentes à cette fête. Mais, il a surtout dénoncé le peu d’intéressement des autorités locales pour la culture.

La promotion de la culture de chaque région, revient exclusivement aux collectivités décentralisées. « J’exhorte les collectivités décentralisées à s’intéresser à leur culture et à faire leur promotion parce que ce que la culture et les arts apportent à une nation, n’est pas négligeable ».

Citant l’homme de culture français, Jacques Lang, il a souhaité que lors des prochaines éditions, tous les amoureux de la culture viennent faire du bruit avec toutes sortes d’instruments musicaux de leur terroir. Il a salué la création de la Fanfare traditionnelle de Daoukro.

« Nos valeurs ont disparu. Si nous retrouvons nos valeurs et nos repères, nous pourrons aller à l’émergence d’ici à 2020 comme l’a souhaité le président de la République », a-t-il ajouté.


ca/aaa/akn/kam

AIP010

Dans la même catégorie