GNA Ghanaians are witnessing better governance under President Akufo-Addo – Veep GNA You need more to live on during pension – Dr Dzikum GNA Atwima-Agogo cries for market and clinic MAP Visite de M. Nasser Bourita à Bamako sur Très Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi MAP ONU: le Maroc co-organise un événement sur le rôle des jeunes dans l’action climat MAP La CGEM partenaire de la 128e édition de la Foire de Canton AIP L’UNG veut lutter contre le chômage par l’entrepreneuriat dans le Leboutou Un bilan satisfaisant de réalisation des projets d’investissement prévus dans le PND 2016-2020 AIP Les bibliothécaires des établissements des Grands Ponts en atelier de formation à Dabou AIP Nialé Kaba sonne les préparatifs de la campagne électorale dans le Bounkani

Le directeur régional de l’Education nationale de Soubré dénonce des affectations « abusives » en 6ème


  17 Septembre      4        Education (3577),

   

Soubré, 17 sept 2020 (AIP)- Le directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de Soubré, Vazoumana Cissé, a dénoncé des affectations abusives en classes de 6ème sans l’accord préalable des parents, lors de la réunion de rentrée, mercredi 16 septembre 2020, à Soubré en présence de l’ensemble des acteurs du système éducatif de la région de la Nawa.

« Il me revient de plus en plus que des enfants admis à l’examen de l’entrée en 6ème ont été orientés dans des établissements secondaires privés à l’insu des élèves et de leurs parents », a fustigé M. Cissé, faisant que savoir que « là-dessus, les instructions du ministre sont claires. Faire remonter les listes des établissements qui s’adonnent à ces pratiques afin d’y retirer tous les affectés de l’Etat ».

Il précise qu' »il ressort de nos investigations que les premiers responsables de ces pratiques sont les directeurs d’écoles primaires et les gestionnaires fichiers des inspections primaires qui, une fois en possession, des résultats des enfants font des arrangements moyennant de l’argent avec des fondateurs et autres directeurs d’étude du privé pour faire ces affectations abusives ».

Le directeur régional de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle de Soubré entend échanger avec les inspecteurs afin de prendre les mesures appropriées pour démasquer et punir ceux de leurs collaborateurs qui s’adonnent à cette pratique qui créée des désagréments aux parents et à leurs enfants.

Car il est formellement interdit de faire affecter un enfant à son insu et à l’insu de ses parents. « C’est une faute grave qui peut entraîner le retrait des élèves affectés », a-t-il conclu.

(AIP)

km/ask

Dans la même catégorie