APS UN RACKETTEUR SE FAIT PASSER POUR LE GOUVERNEUR DE ZIGUINCHOR APS LA TERRE EST LE PLUS GROS RISQUE DE CONFLIT AU SÉNÉGAL, SELON MACKY SALL GNA Bui gets centre to provide science, technology and robotic education GNA NDC will settle aggrieved customers of Menzgold GNA Oti has no hand in the secessionist uprising – Nana Asiakwa Inforpress Presidente do SIACSA garante que conseguiram resolver as pendências dos vigilantes privados Inforpress Autárquicas 2020: PAICV exorta Governo a parar qualquer acção que vise corromper o eleitorado Inforpress Afrobasket 2021: Seleção nacional de basquetebol defronta hoje o Tchade no primeiro jogo do torneio de Wild Card APS OUVERTURE À DIAMNIADIO DES TRAVAUX DE LA JOURNÉE NATIONALE DE LA DÉCENTRALISATION APS COVID-19 : 24 NOUVEAUX CAS DONT 7 IMPORTÉS

Le Discours royal détermine les leviers du modèle de développement souhaité (Pdt de la CGEM)


  10 Octobre      17        Politique (12137),

   

Casablanca – Le Discours que SM le Roi a adressé au Parlement à l’ouverture de la 1ère session de la 5ème année législative de la 10ème législature, détermine les leviers du modèle de développement économique et social souhaité pour le Royaume, a souligné le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj.

Ces leviers sont un plan de relance économique ambitieux, le renforcement de la protection sociale, l’application des règles de bonne gouvernance et la réforme de l’Administration, a expliqué M. Alj dans une déclaration à la MAP.

« Le discours de SM est très clair. La CGEM se sent concernée à la fois sur le modèle de développement, sur la relance économique et sur la protection sociale », a poursuivi le patron des patrons.

Et d’ajouter: « Sa Majesté a souligné l’importance d’un pacte social triangulaire, impliquant l’État et les partenaires économiques et sociaux, comme clé de réussite de la mise en œuvre du plan de relance de l’économie nationale. Cette contractualisation doit être fondée sur le principe de corrélation entre droits et obligations ».

Parallèlement, M. Alj a relevé que le Souverain a également mis l’accent sur le rôle moteur que jouera le « Fonds Mohammed VI pour l’Investissement » dans la promotion de l’investissement et la sortie de crise.

Ce fonds, qui sera doté de 15 milliards de dirhams (MMDH) du budget de l’État, permettra d’offrir aux secteurs productifs le soutien nécessaire et de financer les grands projets envisagés, dans le cadre de partenariats public-privé et ce, tout en s’appuyant sur des fonds sectoriels spécialisés qui lui seront rattachés, a précisé le président de la CGEM.

Il a aussi indiqué que le discours royal a insisté sur la priorité qui doit être donnée à l’agriculture et au développement rural dans la dynamique de relance de l’économie.

Par ailleurs, M. Alj a fait remarquer que le Souverain a souligné la nécessité d’améliorer les conditions de vie des citoyens à travers la généralisation de la couverture médicale obligatoire d’ici 2022, des allocations familiales, des pensions de retraite et de l’accès à l’indemnité pour perte d’emploi (IPE) pour les Marocains ayant un emploi stable.

Pour ce faire, Sa Majesté a appelé à une large concertation avec l’ensemble des partenaires et à la mise en place d’un pilotage innovant et efficace de ce chantier, via la mise en place d’une instance de régulation et de coordination des différents mécanismes du système de protection sociale », a-t-il souligné.

En outre, le Souverain a relevé que la relance de l’économie nationale et le renforcement de la protection sociale doivent nécessairement être déployés dans le cadre d’une bonne gouvernance et à travers une Administration exemplaire et innovante, a noté M. Alj.

Et de conclure: « La CGEM œuvrera à appliquer scrupuleusement la feuille de route déclinée par le discours de Sa Majesté ».

Dans la même catégorie