ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

Le Discours Royal dresse un diagnostic « précis » de la situation socioéconomique au Maroc (Universitaire)


  30 Juillet      7        Politique (11400),

   

Marrakech, 30/07/2020 (MAP)- Le Discours Royal prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de la Fête du Trône a dressé un diagnostic « précis » de la situation socioéconomique au Maroc en cette période de gestion de la pandémie de la Covid-19, a affirmé le doyen par intérim de la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales relevant de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech, Zakaria Khalil.

Dans une déclaration à la MAP, M. Khalil a expliqué que SM le Roi a livré un diagnostic de la situation qui a prévalu lors de la gestion de la pandémie, en abordant les principaux enseignements à tirer et en présentant les principaux axes du plan de relance pour surmonter les retombées fâcheuses sur les plans institutionnel, économique et social.

Et de poursuivre que si cette crise sanitaire a révélé l’esprit de solidarité qui caractérise le peuple marocain, elle a également mis en évidence un certain nombre d’insuffisances, notamment la taille du secteur informel et la faiblesse des réseaux de protection sociale, en particulier à l’égard des franges de la population en situation de précarité.

Réaffirmant l’esprit positif prôné par le Souverain pour le traitement des événements et expériences que traverse le Royaume, SM le Roi a également souligné que cette épreuve se veut une opportunité à saisir pour redéfinir l’ordre des priorités et construire un modèle économique et de développement plus solidaire et plus inclusif, a fait observer M. Khalil.

Pour réaliser cet objectif, a-t-il enchaîné, le Souverain a tracé une feuille de route fondée notamment sur l’engagement du gouvernement à initier un plan ambitieux de relance économique visant à préserver les postes d’emplois et les sources de revenu, et la mobilisation des moyens pour le financement des PME qui constituent le maillon central du tissu économique national.

L’universitaire a, dans ce sillage, noté que l’injection d’environ 120 milliards de dirhams dans l’économie nationale, soit l’équivalent de 11% du PIB, traduit le souci de SM le Roi de transcender rapidement les répercussions économiques de cette crise et de mobiliser les ressources financières nécessaires à cette fin, affirmant que ce montant figure parmi les plus grandes enveloppes budgétaires débloquées par les pays affectés par la pandémie.

Il a, dans la foulée, relevé que la création d’un Fonds d’investissement stratégique pour l’appui aux activités de production, d’accompagnement et de financement des grands projets d’investissement public-privé, illustre l’importance du rôle de l’Etat et des investissements publics dans le soutien des secteurs productifs, expliquant que l’expérience a démontré que les investissements publics sont la soupape de sécurité contre les fluctuations économiques majeures et leurs retombées négatives sur l’économie nationale.

D’autre part, M. Khalil a soutenu que le Discours Royal a mis en exergue l’adhésion de l’ensemble des acteurs, et à leur tête le gouvernement, dans un cadre contractuel constructif, ajoutant que cette adhésion doit puiser sa référence dans l’esprit de patriotisme, la responsabilité individuelle et collective et l’intérêt supérieur de la nation.

Et de noter que le discours Royal a, en outre, appelé à une réforme profonde du secteur public avec diligence pour corriger les dysfonctionnements structurels qui entravent la réalisation des objectifs escomptés des établissements et entreprises publics et ce, à travers la création d’une Agence Nationale, dont la mission consistera à assurer la gestion stratégique des participations de l’Etat et à suivre la performance des établissements publics, le but étant de renforcer le rôle du secteur public dans le domaine économique et de faire face aux défis imposés par la pandémie du nouveau coronavirus.

M. Khalil a, par ailleurs, relevé que SM le Roi a réaffirmé l’appel pour le lancement d’une opération décisive au cours des cinq prochaines années pour la généralisation de la protection sociale, en préconisant le déploiement progressif de ce processus à partir du mois de janvier 2021, selon un programme précis, qui portera en premier lieu sur la généralisation de l’Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et des allocations familiales, avant d’être étendu aux autres couvertures sociales que sont la retraite et l’indemnité pour perte d’emploi.

Et l’universitaire de conclure que la définition des contours et des fondements de cette stratégie ainsi que du planning de sa mise en oeuvre aidera le gouvernement à assurer son opérationnalisation, afin de surpasser les effets de cette pandémie, ce qui traduit le souci constant du Souverain de présenter les solutions pratiques et applicables qui prennent en considération les défis et enjeux posés.

Dans la même catégorie