APS UN RACKETTEUR SE FAIT PASSER POUR LE GOUVERNEUR DE ZIGUINCHOR APS LA TERRE EST LE PLUS GROS RISQUE DE CONFLIT AU SÉNÉGAL, SELON MACKY SALL GNA Bui gets centre to provide science, technology and robotic education GNA NDC will settle aggrieved customers of Menzgold GNA Oti has no hand in the secessionist uprising – Nana Asiakwa Inforpress Presidente do SIACSA garante que conseguiram resolver as pendências dos vigilantes privados Inforpress Autárquicas 2020: PAICV exorta Governo a parar qualquer acção que vise corromper o eleitorado Inforpress Afrobasket 2021: Seleção nacional de basquetebol defronta hoje o Tchade no primeiro jogo do torneio de Wild Card APS OUVERTURE À DIAMNIADIO DES TRAVAUX DE LA JOURNÉE NATIONALE DE LA DÉCENTRALISATION APS COVID-19 : 24 NOUVEAUX CAS DONT 7 IMPORTÉS

Le discours royal, une feuille de route pour surmonter les répercussions du Covid-19 (acteur associatif)


  10 Octobre      10        Politique (12137),

   

Dakhla – Le discours de SM le Roi Mohammed VI à l’occasion de l’ouverture vendredi de la 1-ère session de la 5-ème année législative de la 10-ème législature, constitue une véritable feuille de route pour surmonter les répercussions de la pandémie du coronavirus (Covid-19), a indiqué le président de l’Association de l’Intégrité territoriale pour le développement humain et les œuvres sociales dans la région de Dakhla-Oued Eddahab, Hassan Lahouidag.

Le discours royal a tracé les contours de la prochaine étape après la crise sanitaire qui nécessite une mobilisation nationale générale et la mutualisation de tous les efforts pour relever ses défis, a souligné M. Lahouidag dans une déclaration à la MAP.

Dans cette lignée, l’acteur associatif a noté que le discours royal a fixé les mesures prioritaires qui devraient être adoptées afin de faire face aux moult difficultés et défis socio-économiques résultant de la propagation du nouveau coronavirus.

Ces mesures doivent se concrétiser, tant au niveau économique, à travers l’accompagnement du tissu économique national pour enrayer les effets de la crise, qu’au niveau social via la généralisation de couverture sociale universelle, condition sine qua non pour aboutir au développement et consolider la cohésion sociale, a-t-il fait remarquer.

M. Lahouidag a également souligné que ce discours appelle à l’adoption de mesures concrètes qui sont de nature à instaurer des équilibres économiques et à assurer la relance des petites et moyennes entreprises, à même de poursuivre l’achèvement de la mise en œuvre de projets économiques et programmes agricoles pourvoyeurs d’emplois.

En outre, il a mis l’accent sur le rôle majeur que jouera le “Fonds Mohammed VI pour l’Investissement”, qui permettra de concrétiser une réelle relance économique et sociale et relever les challenges du développement durable dans le cadre de l’unité nationale et de la cohésion sociale

Dans la même catégorie