GNA Veep to speak on state of Ghana’s economy and prospect Thursday GNA ‘NPP is not an Akyem party’-Council of Elders ANG Diplomacia/Umaro Sissoco Embaló recomenda nova dinâmica para o sector ANG Cooperação/ França promete apoiar Guiné-Bissau nos domínios agroindustrial, agrónomo e turístico ANG Infraestruturas rodoviárias/DG garante que os trabalhos vão ser concluídos para “facilitar a vida das populações” ATOP DES ELUS LOCAUX ET PERSONNEL TECHNIQUE DE TONE 1 ET OTI 1 S’APPROPRIENT LES FONDAMENTAUX DE LA COOPERATION DECENTRALISEE ATOP LE REPRESENTANT RESIDENT DE CRS ET UNE DELEGATION DES FEMMES DU SECTEUR PRIVE CHEZ LE PREMIER MINISTRE ATOP UNE DELEGATION DE L’UE EN VISITE A KARA POUR CONSTATER LES AVANCEES DES PROJETS FINANCES Inforpress Santo Antão: Projecto “Contribuir para criação do emprego digno às mulheres” contempla 100 mulheres Inforpress CPLP: Ministros debatem temática da biodiversidade e desafios das alterações climáticas no espaço lusófono

LE DOCTEUR PAPE AMADOU NDIAYE, UN PHILANTHROPE DANS L’ÂME, DEVENU MINISTRE


  5 Novembre      20        Société (25201),

   

Dakar, 5 nov (APS) – Nommé ministre de l’Artisanat et du Secteur informel lors du dernier remaniement du gouvernement, le gynécologue Pape Amadou Ndiaye, affectueusement appelé Docteur Ndiaye par ses proches et sympathisants, a la réputation d’être un philanthrope dans l’âme, actif dans les œuvres sociales depuis 1996.

Ce médecin diplômé de l’Université Cheikh-Anta-Diop de Dakar en 1993 est décrit comme ‘’un homme généreux et affable‘’. Des qualificatifs que répètent ses collaborateurs rencontrés dans son cabinet médical situé dans le centre-ville de Thiès (ouest), fréquenté par de nombreuses femmes attendant leur tour pour une consultation. Selon l’assistante du médecin, également gérante de la caisse du cabinet, il peut arriver qu’une dizaine de patientes se fassent consulter gratuitement par le médecin, en une seule journée.

‘’Nous recevons de nombreux cas sociaux, qui nous sont quelquefois recommandés par des hôpitaux. Ils n’ont pas les moyens de se faire soigner, et c’est le docteur Ndiaye qui les prend en charge’’, témoigne Astou Bane.

Son engagement humanitaire date de l’ouverture, il y a vingt-quatre ans, de son cabinet de gynécologie, à Thiès. Deux ans plus tard, M. Ndiaye installe une clinique, en 1998, dans la ville de Touba (centre).

A cette époque-là, il assure la prise en charge sanitaire des ‘’talibés’’ (élèves de l’école coranique) de la ville de Thiès, avant d’organiser des séances de circoncision de masse, avec la collaboration de plusieurs pédiatres. Chaque année, il offre gratuitement les frais médicaux à 150, voire 200 ‘’talibés’’, pour leur circoncision.

En 2012, Pape Amadou Ndiaye se lance dans le financement d’activités génératrices de revenus pour les femmes, avec ses propres moyens. Toutes ces initiatives lui ont valu le titre de ‘’Thiéssois de l’année‘’, décerné par l’UNACOIS, l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal.

Il crée, en 2014, l’Association communautaire de crédit, d’entraide et de solidarité, qui va former plus de 300 groupements de femmes du département de Thiès.

Dans le cadre, pourrait-on dire, de la responsabilité sociétale d’entreprise, à Touba où il a étendu son activité professionnelle, Pape Amadou Ndiaye juge utile de faire bénéficier les femmes de cette ville de sa générosité en les aidant à se former et à s’activer dans la transformation des céréales.

Selon ses collaborateurs, Pape Amadou Ndiaye est inlassablement sur le terrain, pour aider les personnes vulnérables, en même temps qu’il exerce le métier de gynécologue.

‘’Le docteur Ndiaye n’a d’yeux que pour le bien-être de son prochain, rien d’autre n’est plus important pour lui’’, explique Matar Thiaw, un de ses collaborateurs. Il s’empresse de montrer des vidéos du médecin, qui venait de réhabiliter des postes de santé.

Selon Matar Thiaw, c’est grâce à M. Ndiaye que de nombreuses morgues ont été équipées d’une climatisation, que plusieurs artères de la ville de Thiès ont été débarrassées des ordures.

Chaque année, il donne des vivres et du matériel d’hygiène aux personnes détenues à la prison de Thiès. Il a financièrement aidé à la formation de quelque 2.000 conducteurs de moto-taxi.

‘’Son salaire de président du conseil d’administration du Fonds de garantie des investissements prioritaires, il le partage avec les jeunes et le personnel de l’Association communautaire de crédit’’, témoigne Astou Bane.

Elle vante notamment l’humilité de son employeur, qui, chaque matin, rejoint son lieu de travail à vélo.

‘’Ce n’est pas du tout l’homme que l’on a voulu décrédibiliser sur les réseaux sociaux, avec une récente vidéo sortie hors de son contexte‘’, soutient l’assistante.

‘’Le docteur Ndiaye a seulement voulu dire que, depuis dix ans, il soutient les femmes avec ses propres moyens, et que sa nomination au sein du gouvernement va faciliter leur prise en charge’’, précise Astou Bane.

On voit le nouveau ministre, dans une courte vidéo largement partagée et commentée sur les réseaux sociaux, s’adresser à des proches tout heureux de sa nomination, leur disant que ‘’maintenant, le partage devient plus facile’’.

Au sein du parti au pouvoir, l’APR, il a eu comme parrain le notaire Amadou Moustapha Ndiaye, un frère à lui.

Séduit par le programme de gouvernement de Macky Sall, il décide de l’aider à élargir l’électorat de l’APR à Thiès, lors des élections locales de 2014.

Dans la même catégorie