AGP Ouverture de la 21ème réunion du Comité d’orientation d’Afritac Centre à Libreville AGP Coupe de la Ligue LINAFP : 6 clubs de D1 et 10 de D2 pour débuter Le Gabon présent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union africaine (UA) au processus politique de l’ONU sur le différend régional au sujet du Sahara ACP Entretiens entre le Président Félix Tshisekedi et ses homologues du Rwanda, du Togo et de l’Ethiopie ACP Les entrepreneurs congolais apportent leur soutien au Président Félix Tshisekedi ACP Echange sur les enjeux de l’intégration des réfugiés dans les communautés d’accueil LACS/PROMOTION ET SAUVEGARDE DE LA CULTURE GUIN : DES COMPETITIONS INTER-ECOLES DE DANSES TRADITIONNELLES ET D’ART CULINAIRE ORGANISEES ATOP ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DES ELEVES :  LA JCI-TOGO ET JCI-ANEHO SOLIDARITE ONT ECHANGE AVEC  LES ELEVES DU CSPP D’ANEHO ATOP JOURNEE INTERNATIONALE DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE: LES JOURNALISTES EDIFIES SUR CETTE PRATIQUE INHUMAINE ANP Reconstitution des ressources du fonds mondial au centre d’un entretien du 1er ministre avec des députés UE

Le festival «Africa Rythms» lancé


  26 Juin      37        Arts & Cultures (2423), Culture (2055), Musique (449),

   

Lomé, 26 juin 2015 (ATOP) – Le festival international des musiques d’Afrique dénommé « Africa rythms » a été lancé le jeudi 25 juin à Lomé.

Ce festival qui est à sa 8e édition est organisé par l’association « Akcents croisés ». L’objectif est de promouvoir et de valoriser la musique togolaise et de permettre aux festivaliers de connaitre les instruments nationaux de musique suivant les différentes ethnies.

Cet évènement qui prend fin le 27 juin prochain sera marqué par une exposition d’instruments de musique traditionnelle, de trois concerts avec la prestation des artistes nationaux comme Elom 20CE, Dove’nd et Kézita au centre culturel Aréma et ceux internationaux à l’instar de Maréma du Sénégal et Nila du Benin à l’hôtel Eda Oba.

Le directeur de l’association « Akcents croisés » s’est réjoui de la tenue de ce festival et attiré l’attention des partenaires et festivaliers sur l’importance de la musique qui fait partie du patrimoine africain. Il les a demandés de se mettre à l’œuvre en se mobilisant davantage à travers de tels évènements pour rehausser la culture musicale.

LM/OAF

Dans la même catégorie