APS CONTRE MADAGASCAR, ALIOU CISSÉ PROMET DE METTRE  »LA MEILLEURE ÉQUIPE POSSIBLE » APS LA RÉPONSE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES REQUIERT L’IMPLICATION DE TOUS LES ACTEURS (VICE-MINISTRE POLONAIS) APS MACKY SALL INVITÉ À ŒUVRER POUR  »UNE SOCIÉTÉ SANS ENFANT MENDIANT, NI DÉFICIENTS MENTAUX EN ERRANCE (…) ». MAP Mali: au moins une cinquantaine de civils tués dans l’attaque d’un village peul ACP RDC: Le secrétaire de l’OIF s’entretien avec les femmes entrepreneures ACP La TICAD souligne l’importance des infrastructures de base dans le développement de la RDC ACP RDC: Démarrage des opérations de contrôle de l’application du SMIG dans le secteur du commerce MAP Eliminatoires CAN-2019 (Gr.B/6è et dernière journée): Le Cameroun bat les Comores (3-0) et accompagne le Maroc à la phase finale AGP Clôture de la Semaine Africaine du Climat : les décideurs africains mettent en lumière les opportunités des plans nationaux AGP Bénin/Dixinn: démarrage effectif du dépôt des dossiers de candidature pour le recrutement au sein de l’armée

Le Festival international des musiques du monde et des arts d’Afrique, du 13 au 15 octobre à Tanger


  7 Septembre      37        Arts & Cultures (2418), Culture (2055), Musique (449),

   

Rabat, 07 sept 2016 (MAP) – La 1-ère édition du Festival international des musiques du monde et des arts d’Afrique (WOMAAF) se tiendra, du 13 au 15 octobre prochain à Tanger, sous le thème « Ensemble, valorisons le riche patrimoine culturel et artistique de notre Afrique ».

Organisée par la Fondation Dintchen-Coucke pour la promotion des arts, culture et musique d’Afrique, en partenariat avec la mairie de Tanger, cette manifestation culturelle ambitionne de devenir un rendez-vous annuel organisé en Afrique aux portes de l’Europe, a déclaré à la MAP la fondatrice du festival, Elise Dintchen-Coucke lors d’une conférence de presse tenue, mardi soir à Tanger.

Cette année, le festival mettra à l’honneur le Burkina Faso, a-t-elle fait savoir, soulignant que cette rencontre vise à promouvoir les musiques d’Afrique dans le monde et à favoriser un métissage culturel et artistique entre les artistes marocains et ceux du reste du monde, notamment d’Afrique subsaharienne, ainsi qu’à créer un pont de dialogue entre les professionnels du secteur.

Elle a ajouté que ce festival de trois jours entend aussi créer une dynamique économique, sociale et culturelle sur le plan régional, valoriser les cultures marocaine et africaine et renforcer le rayonnement du patrimoine artistique, culturel et musical du Maroc en général, et de Tanger en particulier sur l’échiquier mondial.

Au programme de ce conclave figure l’organisation de dix concerts donnés par de grands artistes d’Afrique, dont le Maroc, le Burkina Faso, le Cameroun, le Gabon et la République Démocratique du Congo et d’une grande parade des troupes de danses et musique traditionnelle d’Afrique.

Des conférences en relation avec l’art, la culture et la musique, et des expositions d’œuvres d’art, seront aussi données à cette occasion, outre des dégustations des saveurs d’Afrique et un défilé de mode africaine du grand styliste africain Burkinabé, Pathé’O et de stylistes marocains.

Auteur
Wahiba Rabhi, ABDELKRIM KNINAH

Dans la même catégorie