MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi APS MODERNISATION TITRES DE TRANSPORTS : LES PREMIÈRES CARTES GRISES NUMÉRISÉES REMISES À LEURS DÉTENTEURS APS PARIS : UNE SCULPTURE DE BRONZE EN HOMMAGE AU SCULPTEUR OUSMANE SOW APS FEMMES ET SCIENCE : LES DOCTORANTES SÉNÉGALAISES INVITÉES À PARTICIPER AU PROGRAMME L’ORÉAL/UNESCO AIB Burkina : naissance d’un parti pro-Kaboré AIB Burkina : une organisation de la société civile accuse le pouvoir de vouloir sa liquidation AIB Bertrand Traoré incertain, 3 autres joueurs forfaits contre la Mauritanie APS PLAIDOYER POUR UNE RÉFORME DU SECTEUR DE L’HYDRAULIQUE

Le FMI approuve 134 millions USD pour la Côte d’Ivoire


  15 Décembre      30        Economie (22856), Finance (3735),

   

Abidjan, 15/12/2018 (MAP) – Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un décaissement de 134 millions de dollars USD, soit environ 67 milliards FCFA, à la Côte d’Ivoire après l’achèvement des quatrièmes revues des accords de la facilité élargie de crédit (FEC) et du mécanisme élargi de crédit (MEDC).

Selon un communiqué du FMI, le programme concerné vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.

L’information a été confirmée également jeudi par Dominique Desruelles, Directeur adjoint au département Afrique du FMI, lors de la présentation du rapport sur les perspectives économiques régionales et la situation de la Côte d’Ivoire par le FMI à Abidjan.

La première économie de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) a obtenu des résultats satisfaisants, souligne le FMI qui salue notamment des progrès « réalisés dans la conformité avec les repères structurels, même s’il y a encore des efforts à faire ».

Le fonds avait annoncé, en juin dernier, avoir débloqué le versement de 136,6 millions de dollars dans ce même cadre, et avait exhorté le pays à effectuer « des améliorations supplémentaires dans l’environnement des affaires, ce qui aiderait à faire des investissements privés le principal moteur de la croissance ».

Dans la même catégorie