MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Le FMI décaisse 10 milliards de FCFA pour accompagner les réformes au Niger


  5 Juin      65        Finance (3780), Photos (21108),

   

Niamey, 04 Juin (ANP) – Le Conseil d’administration du FMI a approuvé, vendredi dernier, un décaissement de 20 millions de dollars (environ 10 milliards de F CFA) pour accompagner les réformes au Niger, a-t-on appris lundi  du Département de la communication du FMI.
Cette décision a été prise à l’issue de la deuxième revue du programme économique et financier du Niger qui est appuyé par un accord au titre de la facilité élargie de crédit (FEC).
Selon le communiqué du FMI, en achevant la deuxième revue, le Conseil d’administration a pris note du Plan de Développement Economique et Social (PDES) des autorités pour 2017-2021 qui sert de document de développement économique du Niger, décrivant les mesures macroéconomiques, structurelles et sociales à l’appui de la croissance et de la réduction de la pauvreté, ainsi que les besoins de financement extérieur y afférents et les principales sources de financement.
C’est le 23 janvier 2017, note-t-on, que le Conseil d’administration du FMI avait approuvé en faveur du Niger un accord triennal au titre de la FEC pour un montant de 98,7 millions de DTS (environ 132,1 millions de dollars, ou 75% de la quote-part du Niger) à l’appui du plan national de développement économique.
Ce plan a pour objectifs de consolider la stabilité macroéconomique et de favoriser une croissance élevée et équitable, ainsi que d’accroître les revenus et de créer  des emplois, tout en renforçant les fondements d’un développement durable .Le PDES est bâti autour de cinq axes stratégiques à savoir la renaissance culturelle ; le développement social et la transition démographique ; l’amélioration de la croissance ;l’amélioration de la gouvernance, la paix et la sécurité et la gestion durable de l’environnement.

KPM/CA/ANP/Juin 2018

Dans la même catégorie