LINA ‘Augment Education Budget From US$42m To US$45m’ – Official Tells Lawmakers LINA Police Say Rep. Gray Off The Hook In Shai-Town Bar Assault Probe LINA Partners, MFDP Sign Land Administration Pilot Project LINA Pres. Weah Extols Iceland On National Day Observance MAP Le Moussem de Tan-Tan ouvre une fenêtre sur la richesse et la diversité de la culture du désert (M. Laaraj) MAP Le Maroc est prêt à ouvrir une nouvelle page de coopération avec le Salvador (M. Bourita) MAP Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo « RASD » (Président salvadorien) LINA Court Grants 5 CBL Former Officials Surety Bond LINA CDC Chairman Want Partisans Vote Opposition Out LINA Police Caution Frontpage Africa Newspaper, Other Media Outlets

Le FMI table sur une croissance de 3,4 pc en Afrique subsaharienne en 2018


  9 Mai      76        Economie (23921), Finance (3776), Photos (21076),

   

Rabat, 09/05/2018 (MAP) – Le taux de croissance économique en Afrique subsaharienne s’inscrirait en légère hausse en 2018 avec un niveau de 3,4%, contre 2,8% en 2017, a fait savoir le Fonds monétaire international (FMI).

Cette croissance « qui s’accélère dans deux tiers des pays de l’Afrique subsaharienne est tirée par de bonnes perspectives mondiales, un rebondissement du prix des matières premières et un meilleur accès aux marchés internationaux des capitaux par les pays émergents et pré-émergents de la région », a expliqué, mardi à Libreville, le directeur adjoint du département Afrique du FMI, Dominique Desruelle, qui présentait le Rapport 2018 du Fonds sur les perspectives économiques sous-régionales en Afrique subsaharienne.

D’après l’institution financière, les perspectives sont favorables au niveau de l’Afrique subsaharienne, avec toutefois des différences importantes entre différents groupes de pays, notamment les pays exportateurs de pétrole, qui continuent de subir l’impact du choc de la forte baisse des prix du pétrole de 2014, plaidant pour davantage d’efforts pour une croissance soutenue et durable.

En revanche, le directeur adjoint du département Afrique du FMI a relevé qu’un certain nombre de pays, relativement pauvres en ressources naturelles, ont réalisé de forte croissance, citant dans ce cadre les pays de l’Union économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), avec une croissance de 6% ces dernières années, laquelle devrait perdurer dans le temps.

Dans la même catégorie