AIB Vacances mouvementées pour Charles Kaboré et ses compatriotes burkinabè à l’étranger AIB Burkina : Après 40 ans d’existence, l’Ecole nationale d’élevage veut davantage diversifier ses filières AIB Burkina : Onze personnes  »décèdent » pendant leur garde à vue (Procureur) GNA Gospel music sensation Yaw Spoky out with single GNA NRCCD to open Model Inclusive School in September GNA e.TV Ghana /Japan Motors open registration for 2019 Corporate Run APS MANSOUR FAYE DÉBALLE UN « PAQUET D’ENGAGEMENTS » SUR DES OUVRAGES À RÉALISER À THIÈS GNA E. African security experts, policymakers urge concerted efforts in conflict resolution GNA U.S. to raise bar for « made in America » products GNA Sudan, South Sudan to address oil flow constraints

Le Fonds spécial du Nigeria prorogé de 10 ans (Pdt de la BAD)


  22 Mai      34        Economie (24322), Finance (3799),

   

Rabat, 22/05/2018 (MAP) – Le Fonds spécial du Nigéria (FSN), arrivé à échéance en 2018, a été prorogé de dix ans, a annoncé, lundi à Busan, le président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina.

M. Adesina, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse, tenue en marge des Assemblées annuelles 2018 de la BAD, a indiqué que la ministre des Finances du Nigeria Kemi Adeosun, lui a fait part du consentement de son pays à reconduire ce Fonds pour les dix prochaines années.

Créé en 1976 par un accord entre la BAD et le gouvernement nigérian, le FSN, dont le capital a été reconstitué en 1981 par un apport de 71 millions de dollars, « représente une des ressources essentielles de la BAD à travers son assistance technique à nos Etats membres », a-t-il souligné.

Les ressources dudit fonds peuvent servir à cofinancer des opérations avec la BAD et le FAD, ainsi qu’à financer des opérations autonomes des secteurs public et privé. Le montant des projets que finance le FSN est plafonné à 10 millions de dollars par projet.

Tenues sous le thème « Accélérer l’industrialisation de l’Afrique », les Assemblées annuelles de la BAD, qui se tiennent jusqu’au 25 mai, constituent une occasion pour les responsables issus des différents pays du contient d’échanger entre eux et avec les responsables sud-coréens sur cette thématique.

Dans la même catégorie