MAP Le Nigeria signale 22 cas mortels de diphtérie depuis décembre 2022 MAP Nouakchott abrite fin février le Forum économique maroco-mauritanien MAP Côte d’Ivoire-Maroc : Une coopération excellente et une symbiose absolument parfaite entre les diplomaties des deux pays (diplomate) MAP Coupe Davis/Groupe Mondial II : Le Maroc affronte la Côte d’Ivoire les 4 et 5 février à Abidjan MAP Le Pape François condamne de « cruelles atrocités » en RDC « qui couvrent l’humanité de honte » ACP Kibali Gold Mine paie 1,2 milliard USD des taxes et redevances en 2022 ACP La RDC et le Congo Brazzaville pour la valorisation de leurs patrimoines touristiques ACP Classement « Transparency International » : la RDC gagne trois points dans la lutte anticorruption ACP La chine conserve la place du premier investisseur étranger en RDC ANP Niger : Une délégation de ministres Néerlandais au Cabinet du Président de la République

Le FONSTI en campagne pour l’attrait des jeunes filles pour les sciences


Abidjan, 28 avr 2022 (AIP)- Le Fonds pour la science, la technologie et la science (FONSTI) a lancé, jeudi 27 avril 2022, au lycée classique de Cocody (Abidjan), des activités de promotion des sciences, technologies et innovations (STI) dans les lycées et collèges.

« Cette activité est importante pour nous et pour notre pays qui aspire au développement. Nos jeunes ont besoin de repères. La plus jeune génération ne doit pas seulement faire du zouglou, du coupé-décalé ou jouer au football. Nous devons leur présenter des modèles de réussite et inciter nos jeunes à s’inspirer de leur succès », a affirmé le secrétaire général du FONSTI, Dr Sangaré Yaya.

Il a invité les élèves à être des « ambassadeurs de la science » auprès de leurs camarades.

Les sciences, technologies et mathématiques (STEM) ne sont pas réservées qu’aux hommes, mais les femmes peuvent y exceller et hisser leur pays au sommet à l’instar de la Malaisie et de la Corée du Sud.

Une centaine d’élèves de Seconde C, Première D et Terminale C et D ont été instruits sur le fait que les STEM, « ce n’est pas sorcier » et ce à quoi ils servent dans la société en solution aux problèmes qui surviennent.

Ces séances de sensibilisation vont concerner aussi bien les lycées et collèges d’Abidjan que ceux de l’intérieur du pays.

Dans la même catégorie