APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

Le Forum d’affaires maroco-nigérian jette les bases d’une coopération étroite (Bensaleh Chaqroun)


  30 Novembre      86        Economie (24437), Entreprises (1271), Photos (21287),

   

.- Hamid Aqerrout, Envoyé Spécial -.

Rabat, 30 nov 2016 -(MAP)- Le Forum d’affaires maroco-nigérian, réuni mercredi à Lagos (750 km d’Abuja), permettra de jeter les bases d’une coopération étroite pour aider les entreprises marocaines et nigérianes à mettre en œuvre des projets de développement conjoints, a affirmé la présidente de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM), Mme Miriem Bensaleh Chaqroun.

Intervenant à l’ouverture de ce Forum, auquel a pris part une forte délégation d’hommes d’affaires marocains, Mme Bensaleh Chaqroun a indiqué que cette rencontre qui regroupe les représentants du secteur privé des deux pays, vise à établir des liens fructueux entre les communautés d’affaires nigérianes et marocaines. « Nous devons renforcer nos liens économiques, développer le commerce bilatéral, créer des co-entreprises et des investissements croisés pour favoriser le potentiel de nos milieux d’affaires », suggère-t-elle.

De nombreux secteurs sont représentés par la délégation commerciale marocaine, notamment l’agroalimentaire, les banques, les assurances, l’énergie renouvelable, l’exploitation minière, le tourisme, les TIC, l’industrie, ainsi que le transport et la logistique.

Mme Bensaleh Chaqroun a, à cette occasion, émis le souhait que ce forum dégage les synergies possibles et donne lieu à de nouveaux partenariats entre les deux communautés d’affaires. « Nous méritons mieux que les 120 millions de dollars de biens et services que nous avons échangés l’an dernier », dit-elle.

Les hommes d’affaires des deux pays se doivent d’examiner ouvertement et de façon constructive les moyens à même de co-investir dans des domaines d’intérêt commun et créer des chaînes de valeur locales, relève la présidente de la CGEM, notant que « pour renforcer nos relations, nous devons également adoucir les régimes commerciaux, éliminer les mesures non tarifaires et simplifier les régimes fiscaux entre nos deux pays ».

Faisant observer qu’en plus des problèmes tarifaires et non tarifaires, les problèmes structurels liés à la connectivité limitent l’expansion des relations d’affaires entre le Maroc et le Nigéria, Mme Bensaleh Chaqroun s’est dite convaincue qu’un engagement permanent des deux communautés d’affaires aidera à identifier les opportunités prometteuses de partenariat et d’investissement.

Elle a, à cette occasion, rappelé que la CGEM est la plus grande organisation commerciale du Maroc avec 88.000 membres, employant 2,9 millions de personnes et participant à 55 pc du PIB marocain.

La CGEM regroupe tous les secteurs économiques à travers 31 fédérations sectorielles et couvre l’ensemble du territoire national, relève-t-elle, notant que la Confédération joue également un rôle clé dans la diplomatie économique et en particulier en Afrique où elle a organisé plusieurs réunions économiques au cours desquelles ses membres ont établi des partenariats avec leurs homologues.

Lors de ce Forum, M. Abdou Diop, président de la Commission des relations Sud/Sud de la CGEM, a donné un aperçu sur le climat et l’environnement des affaires au Maroc, alors que M. Tariq Sigilmassi, président du Crédit Agricole du Maroc, a présenté le Plan Maroc Vert, nouvelle stratégie agricole qui a pour finalité la mise en valeur de l’ensemble du potentiel agricole du Maroc.

Pour sa part, le DG de l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT), M. Abderrafie Zouiten, a présenté à la délégation nigériane la Vision 2020 du tourisme au Maroc, visant à faire de ce secteur porteur l’un des moteurs du développement économique, social et culturel du pays.

Le Forum d’affaires maroco-nigérian, ouvert mercredi à Lagos en présence des représentants des patronats marocain et nigérian, ainsi que de grands groupes et responsables des deux pays, s’assigne pour ambition de promouvoir un partenariat novateur et d’explorer les opportunités d’affaires et d’investissements offertes par les deux pays.

ES.

Dans la même catégorie