NAN Minimum wage: Nigerians react to disparity between federal, state workers NAN 29 governorship candidates sign peace accord in Kano AIB Burkina/Putsch 2015 : «Je n’ai jamais été l’envoyé du général Diendéré» (Sergent-chef Roger Koussoubé) AIB Burkina : une association demande la suppression des cotisations APE GNA Nana Bosoma central market turns « Sodom and Gomorrah » GNA Management of Ankobra Beach resort clears Ankobra river bank GNA Vice President Bawumia attends World Economic Forum GNA GSAand Nestlé Ghana Ltd sign strategic partnership agreement AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019

Le Forum des Premières Dames de la CEDEAO s’ouvre aujourd’hui à Niamey


  5 Octobre      74        LeaderShip Feminin (365), Société (46306),

   

Niamey, 05 Oct. 2017 (ANP) – Le Forum des Premières Dames de la CEDEAO s’ouvre ce jeudi 05 octobre à Niamey, en présence du Président de la République Issoufou Mahamadou et du Président togolais Faure Gnassingbé, également président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO.
Ce dernier vient d’arriver il y a quelques temps à l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey, a-t-on constaté sur place.
Cette rencontre des Premières Dames qui fait suite à la réunion des experts tenue les 02 et 03 octobre et celle des Ministres le 04 octobre afin d’affiner les documents-cadres, est organisée en partenariat avec la Commission de la CEDEAO, la République du Niger et la Fondation ‘’Tattali Iyali’’  (bien-être familial) de la Première Dame du Niger, Dr Malika ISSOUFOU.
Elle se tiendra également en présence de Mme Ellen Johnson Sirleaf, la Présidente du Libéria et invitée d’honneur, et de M. Marcel De Souza, le Président de la Commission de la CEDEAO.
Le forum a pour objectif général de renforcer l’engagement politique des Premières Dames des pays membres de l’Organisation autour des solutions opérationnelles à mettre en œuvre dans les 15 pays membres.
Trois thèmes prioritaires y seront débattus et comprennent, entre autres, la réponse des Premières Dames de la CEDEAO à l’éradication de la fistule obstétricale en Afrique de l’Ouest ; le cadre stratégique de la CEDEAO pour renforcer les systèmes de protection de l’enfance pour parer et prévenir la violence, les abus et l’exploitation ; la lutte contre les mutilations génitales féminines et l’impact de la violence sexiste contre les femmes et les jeunes en Afrique de l’Ouest.
Il est attendu de ce forum un consensus général sur la prise en charge de la fistule obstétricale, des mutilations génitales féminines et des violences basées sur le genre, mais aussi l’adoption du cadre stratégique de la CEDEAO pour renforcer les systèmes de protection de l’enfant et l’établissement d’un partenariat durable entre la Commission de la CEDEAO et les Premières Dames de l’Afrique de l’Ouest pour la mise en œuvre et le suivi-évaluation des différents documents politiques et programmes de développement visant la promotion de l’égalité genre dans la Région.
KPM/AMC/ANP/Octobre 2017

Dans la même catégorie