GNA Fertilizer can be used for other nefarious activities – Police GNA Ghana’s petroleum revenue must be utilized judiciously – PIAC GNA KPMG Appoints New Senior Partner ATOP REMISE OFFICIELLE DES INFRASTRUCTURES MARCHANDES AU MARCHE PREFECTORAL D’ELAVAGNON ANP BEPC 2019 Maradi : 32.523 candidats se sont lancés pour les épreuves ANP Le Président de la République reçoit l’ancien Chef d’Etat béninois Soglo ANP Niger : La loi réprimant la cybercriminalité adoptée au parlement GNA NADMO disburses GH814,000.00 to support June 3rd disaster victims GNA Stratcomm launches 7th Edition of Ghana Garden and Flower Show GNA Tema Kwasea Dwaso traders appeal for more time

Le Forum des Premières Dames de la CEDEAO s’ouvre aujourd’hui à Niamey


  5 Octobre      80        LeaderShip Feminin (447), Société (50130),

   

Niamey, 05 Oct. 2017 (ANP) – Le Forum des Premières Dames de la CEDEAO s’ouvre ce jeudi 05 octobre à Niamey, en présence du Président de la République Issoufou Mahamadou et du Président togolais Faure Gnassingbé, également président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat de la CEDEAO.
Ce dernier vient d’arriver il y a quelques temps à l’Aéroport International Diori Hamani de Niamey, a-t-on constaté sur place.
Cette rencontre des Premières Dames qui fait suite à la réunion des experts tenue les 02 et 03 octobre et celle des Ministres le 04 octobre afin d’affiner les documents-cadres, est organisée en partenariat avec la Commission de la CEDEAO, la République du Niger et la Fondation ‘’Tattali Iyali’’  (bien-être familial) de la Première Dame du Niger, Dr Malika ISSOUFOU.
Elle se tiendra également en présence de Mme Ellen Johnson Sirleaf, la Présidente du Libéria et invitée d’honneur, et de M. Marcel De Souza, le Président de la Commission de la CEDEAO.
Le forum a pour objectif général de renforcer l’engagement politique des Premières Dames des pays membres de l’Organisation autour des solutions opérationnelles à mettre en œuvre dans les 15 pays membres.
Trois thèmes prioritaires y seront débattus et comprennent, entre autres, la réponse des Premières Dames de la CEDEAO à l’éradication de la fistule obstétricale en Afrique de l’Ouest ; le cadre stratégique de la CEDEAO pour renforcer les systèmes de protection de l’enfance pour parer et prévenir la violence, les abus et l’exploitation ; la lutte contre les mutilations génitales féminines et l’impact de la violence sexiste contre les femmes et les jeunes en Afrique de l’Ouest.
Il est attendu de ce forum un consensus général sur la prise en charge de la fistule obstétricale, des mutilations génitales féminines et des violences basées sur le genre, mais aussi l’adoption du cadre stratégique de la CEDEAO pour renforcer les systèmes de protection de l’enfant et l’établissement d’un partenariat durable entre la Commission de la CEDEAO et les Premières Dames de l’Afrique de l’Ouest pour la mise en œuvre et le suivi-évaluation des différents documents politiques et programmes de développement visant la promotion de l’égalité genre dans la Région.
KPM/AMC/ANP/Octobre 2017

Dans la même catégorie