MAP Afrique du Sud : Le gouvernement recourt au compte spécial de réserve d’or pour financer une dette publique accablante MAP Burkina: le gouvernement suspend l’exportation de l’or de production artisanale AIB Burkina : Le ministre Sorgho visite deux ponts réalisés à hauteur de 700 millions FCFA à Koudougou AIB Burkina : La reprise de la route Sakoinsé-Koudougou enregistre un taux d’exécution de 45,83% AIB Le ministre Bazié dit «merci» aux Russes pour la «franchise» et «respect mutuel» dans leur coopération avec le Burkina ANG Turismo/”Governo deve tirar proveito do Arquipélago dos Bijagós como um dos maiores destinos turísticos do mundo”, diz Adelino da Kosta Inforpress Afrobasket’2025: Líbia entra no grupo dos adversários de Cabo Verde Inforpress AAI quer melhorar o conhecimento do país e explorar os desafios sobre o fenómeno das migrações e asilo no contexto regional MAP CPS de l’UA: Le Maroc réitère que le succès de tout effort de consolidation de la paix en Afrique nécessite l’inclusion d’activités socioéconomiques ANP « La jeunesse constitue le fer de lance de la refondation »(Maire Central de Tahoua)

Le Forum mondial des sciences, du 6 au 9 décembre au Cap


  15 Novembre      30        Science (570),

 

Johannesburg, 15/11/2022 -(MAP)- Le Forum mondial de la science (WSF), l’un des principaux événements mondiaux interrogeant le rôle de la science dans la société, se tiendra du 6 au 9 décembre prochain dans la ville sud-africaine du Cap (1500 km de Pretoria), a révélé le ministère sud-africain de l’Enseignement supérieur, de la Science et de l’Innovation.

«Ce forum mondial offrira indubitablement à la communauté scientifique et aux politiciens l’opportunité d’inspirer l’action pour s’assurer que la science fait progresser la justice sociale», a déclaré le ministre Blade Nzimande, arguant que la rencontre confortera la célébration de la Journée de la science au service de la paix et du développement, annoncée chaque année par les Nations Unies.

Le ministre a de même expliqué que le choix du thème «La science pour la justice sociale» pour le Forum de cette année, témoigne de la volonté d’encourager la communauté mondiale à se concentrer sur le rôle stratégique que la science devrait jouer en tant qu’instrument de paix et de développement.

«En ces temps sans précédent, marqués par des défis mondiaux tels que la pandémie de Covid-19, le changement climatique, le chômage et la pauvreté persistante, la science est plus que jamais appelée à apporter une contribution essentielle à la création d’un monde plus égalitaire, juste et équitable», a-t-il soutenu.

La coopération internationale sera cruciale pour faire avancer la cause de la science pour la justice sociale, comme pour la réponse à tous les défis sociétaux. La diplomatie scientifique sera donc, comme il est de tradition, un axe important du Forum. À cet égard, une attention particulière sera accordée à l’agenda africain pour la science, la technologie et l’innovation et à la promotion d’une plus grande participation des pays en développement à la science mondiale.

Le Forum comportera 33 sessions différentes et de nombreux événements parallèles, ainsi qu’un débat sur le rôle de la science dans l’avancement de la justice sociale, souligne-t-on.

Il s’assigne pour objectifs vitaux d’échanger sur les rôles, les responsabilités et les enjeux de la science, d’encourager un débat mondial qui inspire une action concertée, de fournir une plate-forme et soutenir le leadership africain dans les discussions sur les politiques scientifiques mondiales et de promouvoir l’Afrique en tant que partenaire stratégique pour la collaboration scientifique mondiale.

Les débats du forum plancheront également sur le rôle que la science devrait jouer pour garantir que les ressources, les opportunités et les privilèges de la société soient accessibles à tous et distribués équitablement.

Dans la même catégorie