NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

Le Gabon adapte sa politique d’endettement public au règlement communautaire de la CEMAC


  17 Novembre      16        Finance (3696),

   

Libreville, 16/11/2018 (MAP)- L’Etat gabonais vient d’entériner la mise en place d’un Comité national de la dette publique (CNDP) en vue d’adapter sa politique d’endettement public au règlement communautaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Le projet de création du CNDP, adopté vendredi en conseil des ministres présidé par le vice-président gabonais Pierre Claver Maganga Moussavou, vise l’appropriation du règlement communautaire relatif au cadre de référence de la politique d’endettement public et de gestion de la dette publique dans les Etats de la CEMAC, indique un communiqué de la présidence, précisant que ce cadre prévoit la mise en place d’un organe de coordination de la politique d’endettement dans chaque Etat membre.

Le Comité national de la dette publique aura ainsi pour mission d’élaborer, coordonner et de suivre la mise en œuvre de la politique gabonaise d’endettement public, en matière de gestion de la dette publique et doit donner son aval à toute offre ou requête de financement concernant l’Etat, les collectivités locales, les établissements publics, les entreprises du secteur public ou privé ainsi que toute demande de garantie adressée à l’Etat.

Toujours en matière de gestion de la dette publique, le conseil des ministres a adopté aussi un texte sur la réglementation du processus de recours à l’emprunt public direct en République gabonaise.

Il a pour objet de déterminer la procédure de recours à l’emprunt public et précise les conditions d’éligibilité à l’emprunt.

Dans la même catégorie