APS PLUS DE 42% DES MÉNAGES RURAUX ONT ACCÈS À L’ÉLECTRICITÉ (OFFICIEL) AIP Côte d’Ivoire/Le centre de santé urbain de Bonon réhabilité Bonon APS FÊTE DU 4 AVRIL : LE PRÉFET DE MBOUR VEUT « UN DÉFILÉ INCLUSIF ET POPULAIRE » AIP Côte d’Ivoire/ SIFCA aux côtés de jeunes mobilisés pour l’environnement et le climat (Communiqué) AIP Côte d’Ivoire/Un militaire abattu par des coupeurs de route à Bouna APS SÉCURISATION DES MARCHÉS : UN PROGRAMME D’URGENCE DE 300 MILLIONS AIP Côte d’Ivoire/ Pose de la première pierre d’une nouvelle maternité à Bonon APS UN SPÉCIALISTE RELÈVE UN « MANQUE CRIARD DE CHIRURGIENS-DENTISTES’’ APS L’ISLAMOPHOBIE PRÉOCCUPE LES MOUVEMENTS ET ASSOCIATIONS ISLAMIQUES DU SÉNÉGAL ET L’OCI MAP Sérénité et esprit positif guident la participation marocaine à la 2ème table ronde de Genève

Le Gabon et le Congo connectés par fibre optique dans le cadre du projet Central Africa Backbone


  28 Décembre      51        Téchnologie (905),

   

Rabat, 28/12/2017 (MAP)- La connexion au réseau à très haut débit en fibre optique entre la République du Congo et celle du Gabon vient d’être inaugurée officiellement dans le cadre de la première phase du projet Central African Backbone (CAB4), rapporte le site d’information « gaboneconomie ».

Fuit de la coopération entre les deux Etats et la Banque mondiale, le projet a une longueur globale de 504 kilomètres de fibre optique, et a coûté près de 15 milliards FCFA, soit plus de 22,8 millions euros, avec l’appui de la Banque mondiale, souligne le site d’actualité économique.

Le CAB4 vise l’extension géographique du réseau de fibre optique et la réduction du coût des services de communication, dans le cadre de l’intégration sous régionale.

En plus de son objectif principal fondé sur la création d’un réseau en fibre optique reliant tous les pays de la sous-région Afrique centrale, à travers l’ensemble de ses composantes, il vise aussi la promotion des technologies de l’information et de la communication et la création d’un environnement favorable au développement de l’économie numérique.

Cette connexion au réseau à très haut débit en fibre optique dans la sous région profitera, entre autres, aux opérateurs des services, opérateurs télécoms, de télévision et de radio, aux prestataires de services, fournisseurs d’accès à Internet, services à valeur ajoutée, PME et entreprises des technologies de l’information et de la communication.

En plus de la pose de la fibre optique, le projet CAB4 prévoit la construction des centres techniques et l’interconnexion avec le Congo, le Cameroun et la Guinée équatoriale.

Dans la même catégorie