ABP Plus d’un million de francs CFA offerts pour la réalisation d’un ouvrage de franchissement dans la ville de Djougou ABP Le Mouvement « le Réveil » réitère son soutien au PAG de Patrice Talon ABP Les enfants de zéro à quatorze ans du Couffo bientôt vaccinés contre la rougeole et la rubéole MAP Le Groupe BMCE Bank Of Africa lance officiellement sa nouvelle filiale OGS AGP Gabon: L’US approuve la reconduction de Moukagni Iwangou au gouvernement AIP Côte d’Ivoire / Des ouvrages scolaires offerts au collège moderne de Dembasso AIP Côte d’Ivoire/ Les résultats du championnat national de volleyball AIP Côte d’Ivoire/ Des paysans veulent réduire les feux de brousse à Oumé ATOP LA JEUNE CHAMBRE INTERNATIONALE /SECTION TOGO A EFFECTUE SA RENTREE SOLENNELLE ATOP APPUI AUX FEMMES ENTREPRENEURES AFRICAINES : LE PROJET « PLATEFORME 50 MILLIONS DE FEMMES AFRICAINES ONT LA PAROLE » LANCE

Le Gabon et le Congo seront interconnectés par fibre optique vendredi


Libreville, 04 Avril (AGP) – La cérémonie inaugurale de l’interconnexion par fibre optique  entre le Gabon et Congo (Brazzaville) aura lieu, le vendredi 06 Avril prochain, à Bakoumba, ville gabonaise frontalière entre les deux pays, située dans la province du Haut-Ogooué, au Sud-est du Gabon.

Cette rencontre sera rehaussée par la présence des membres des gouvernements des deux pays dont le ministre gabonais en charge de l’Économie numérique, Alain Claude Bilié-By-Nzé et son homologue congolais, Léon Juste Ibombo.

L’interconnexion entre le Gabon et le Congo par fibre optique constitue la première phase de la matérialisation du projet communautaire CAB4 (Central African Backbone) qui vise à connecter tous les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

Comme retombées au niveau social, l’interconnexion par fibre optique va permettre, entre autres, la réduction des coûts en termes de communication.

Débutés en 2015, les travaux   de l’interconnexion entre le Gabon et le Congo ont été financés par la Banque mondiale avec comme maîtres d’ouvrage, le ministère gabonais de l’Économie numérique et l’agence nationale des infrastructures numériques et de fréquences (ANINF).

SN/FSS

Dans la même catégorie