AIP Décès PM Amadou Gon : les drapeaux en berne à Mankono AIP BEPC 2020: 5169 candidats affrontent les épreuves orales dans le Béré AIP CEPE 2020: L’IEP de Tanda enregistre près de 97% de réussite AIP Plaidoyer pour des travaux de maintenance de l’unique guichet automatique de Niakara GNA GII launches “Eye on Corruption” platform GNA Be COVID-19 stigmatization prevention agents-NCCE tells students GNA Ghana Internet Governance Forum slated for July 17 APS KOLDA : RÉCEPTION TECHNIQUE D’UN FORAGE DU PUDC À TEMENTO SAMBA APS SÉDHIOU : LE GOUVERNEUR APPELLE À ACCÉLÉRER LA LUTTE CONTRE LE PALUDISME APS COVID-19 : LE MINISTRE DE L’INTÉRIEUR INVITE À « UN MEILLEUR RESPECT’’ DES MESURES BARRIÈRES

Le GIE-GEPPA lance une opération d’achat de noix de cajou à Bondo


  2 Juin      17        Economie (8973), Photos (4097),

   

Bondoukou, 02 juin (AIP) – Le Groupement d’intérêt économique des exportateurs professionnels des produits agricoles (GIE-GEPPA) a lancé, lundi à Bondo (60 km de Bondoukou), une opération d’achat de noix de cajou au prix homologué de 400 FCFA le kilo fixé pour la campagne 2020.

Cette opération, menée par la Société coopérative des producteurs agricoles du Zanzan (SCOOPACAZ) avec l’appui technique du Conseil du coton et de l’anacarde, vise à procéder à l’enlèvement de la noix de cajou brute des mains des producteurs, dans le strict respect des prix plancher indiqués par le Gouvernement pour les noix séchés, bien triés et ne comportant aucune matière étrangère.

Le responsable de la SCOOPACAZ à Bondoukou, Hervé Kobenan s’est félicité de cette opération qui permettra d’acheter plus de 100 T de noix de cajou à Bondo et 300 T, à long terme, dans la région du Gontougo (Nord-Est). Il a invité les producteurs à mieux traiter la noix de cajou avant de la mettre dans les sacs jutes qui deviennent de plus en plus rares dans les villages.

Pour certains paysans de Bondo, notamment Bamba Kounandi, Bamba Ibrahim et Koffi Yeboua, ayant vendu plus de trois tonnes de noix de cajou, l’initiative du GIE GEPPA est une bouffée d’oxygène car elle leur permet de déstocker leurs produits des magasins et de faire face à la maladie à Coronavirus.

Ils ont invité leurs pairs à miser sur la qualité du produit, souhaitant que l’Etat fasse un effort pour enlever le reste de la marchandise encore en stock dans les magasins.

L’opération s’étend sur toute l’étendue du territoire ivoirien. Elle s’inscrit dans le cadre du plan de riposte du Gouvernement ivoirien face aux effets néfastes de la pandémie de la COVID-19 dont l’un des axes est l’enlèvement de 200 000 T de noix de cajou au prix de 400 FCFA/kg. L’objectif étant de relancer les achats et susciter un environnement de vente à l’avantage des producteurs.

Dans la même catégorie