AIP Un sous-préfet ivoirien échappe à un lynchage AIP Les partisans de Laurent Gbagbo jubilent à Bonoua AIP Les enseignants de Los Angeles en grève GNA First Lady to host Merck African Asian Luminary Conference in October GNA Professor Atsu Ayee calls for reconstructing the Ghanaian society GNA NDC postpones flagbearer election APS POUR UN ALLÈGEMENT FISCAL FAVORISANT UN RETOUR RAPIDE SUR INVESTISSEMENT APS THIÈS : PARENTERUS, UNE USINE DE ’’SOLUTÉS STÉRILES’’ INAUGURÉE À BAYAKH 15 janvier 2019 à 21h15min 0 0% Tags: APS SODAGRI TABLE SUR UNE PRODUCTION DE 270 000 TONNES DE RIZ À KOLDA APS LES MONITEURS DES DAARAS MODERNES CHOISIS PARMI LE PERSONNEL DE L’EDUCATION NATIONALE (MINISTRE)

Le Goethe-institut fait découvrir Nolia et Ribouem


  24 Avril      37        Arts & Cultures (2292), Culture (1993), Musique (428),

   

Lomé, 24 avril 2015 (ATOP) – Le Goethe-Institut (Centre Culturel Allemand) du Togo a organisé une soirée de jazz le jeudi 23 avril à Lomé.

L’objectif de cette soirée est de faire découvrir au public l’artiste compositeur et multi-instrumentaliste, le Camerounais Roger Ribouem et la chanteuse en herbe Nolia Sase, de nationalité togolaise.

Le public a apprécié les compositions en langues africaines et européennes de Roger Ribouem. L’artiste a aussi interprété à l’aide des instruments des chansons de Bella Bellow et du nigérian Fela.

Nolia Sase a, quant à elle tenu en haleine l’assistance avec des titres tels que « Iwélé », « Lonlon vavan », « Borozé » et « Ata ».

Les deux artistes, ont indiqué, clamer l’amour, la fraternité, le soutien aux orphelins, le social en général dans leurs chansons, car, disent-ils, ce sont des valeurs qui contribuent à l’épanouissement de l’être humain et au développement. Ils ont apprécié l’ambiance qui a prévalu au cours de la soirée.

Le directeur du Goethe-Institut, Edem Attiogbé s’est réjoui de voir un public qui s’intéresse au jazz, avant de l’inviter à se procurer les albums des deux artistes.

JV/BA/AK.

Dans la même catégorie