APS LE GOUVERNEMENT INVITÉ À HÂTER LA CONCRÉTISATION D’UN PROJET DE POLYCLINIQUE DE DERNIÈRE GÉNÉRATION APS MACKY SALL VA SE FAIRE VACCINER, JEUDI (MÉDIA) APS VACCINATION : MACKY SALL PRÔNE UN ’’PLAIDOYER SOUTENU’’ ET UNE ’’MOBILISATION COMMUNAUTAIRE’’ ANGOP BANCO MUNDIAL APOIA RELANÇAMENTO DA AGRICULTURA EM ANGOLA ANGOP COVID-19: ANGOLA PREVÊ VACINAR 53 POR CENTO DA POPULAÇÃO ANGOP COVID-19: ANGOLA REGISTA 56 NOVOS CASOS E 14 RECUPERADOS GNA Stunning statistics behind golf great Tiger Woods’ career GNA London’s Heathrow Airport reports two-billion-pound loss GNA GIZ supports Ghana’s COVID-19 campaign GNA Government undertakes feasibility studies on Integrated Light rail system

Le gouvernement assure prendre des dispositions pour contrer toute menace terroriste en Côte d’Ivoire


  3 Février      18        Securité (1887),

   

Abidjan, 03 fév 2021 (AIP) – Le gouvernement a assuré, mercredi 3 février 2021, prendre des dispositions pour contrer toute menace terroriste en Côte d’Ivoire, après la survenue d’une attaque armée sur la baie de Grand-Bassam et à la frontière Nord à Kafolo.

Selon le porte porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, l’Etat est « suffisamment alerté sur la menace terroriste que subit la sous-région depuis plusieurs années ».

Lors d’un point presse tenu au terme du Conseil des ministres, au Palais présidentiel à Abidjan, il a déclaré que « dans une coopération intelligente entre les services nationaux et internationaux, toutes les mesures sont prises pour sécuriser les biens et les personnes contre la survenue de quelques initiatives des terroristes en Côte d’Ivoire ».

Pour le ministre Sidi Touré, la vigilance permanente des autorités ivoiriennes sera de mise concernant cette problématique du terrorisme. « C’est un sujet qui est dans le quotidien des services de sécurité ivoirienne », a-t-il affirmé.

Le patron de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) française avait affirmé, lundi 1er février 2021, que les chefs d’Al-Qaïda au Sahel avaient un projet d’expansion vers les pays du golfe de Guinée, entre autres, la Côte d’Ivoire et le Bénin.

Présentant des images qui montraient un rassemblement qui s’était tenu dans le Centre du Mali en février 2020, entre les plus hauts responsables jihadistes de la région, Bernard Émié a affirmé qu’il s’agissait d’une réunion dont l’objet était « la préparation d’opérations de grande ampleur sur des bases militaires », a rapporté le magazine Jeune Afrique, le 2 février 2021.

« Ces pays sont désormais des cibles eux aussi. Pour desserrer l’étau dans lequel ils sont pris et pour s’étendre vers le Sud, les terroristes financent déjà des hommes qui se disséminent en Côte d’Ivoire ou au Bénin », a admis Bernard Émié.

Dans la même catégorie