GNA Accra Mall launch Maiden Edition of ‘Future Fashion Fund’ ANP Sommet UA : Le Ministre du tourisme préside la cérémonie d’inauguration de l’hôtel NOOM ANP Journée mondiale contre la drogue : saisies de drogues d’une valeur de 13 milliards de FCFA au Niger Inforpress Cabo Verde com pesticidas abaixo do limite admissível mas frágil face à introdução fraudulenta do produto, José Teixeira Inforpress MpD “convicto” de que país irá atingir meta de um milhão de turistas até 2021- deputado Inforpress Autarquia da Praia promete criar corredor exclusivo para bus e táxi ao longo do ano em curso Inforpress Santo Antão: Amupal mobiliza projectos para atenuar desemprego que afecta mulheres no Planalto Leste AIP Côte d’Ivoire/ CAN 2019 : Résultats et classement à l’issue des premiers matchs de poules AIP Côte d’Ivoire/ Le programme d’appui au développement des filières agricoles présenté aux acteurs régionaux à Korhogo AIP Côte d’Ivoire/ HEC Paris veut créer un Master entrepreneuriat à l’INPHB de Yamoussoukro

Le gouvernement congolais appelé à éliminer la discrimination dans la vie politique des femmes


Kinshasa, 30 mai 2016 (ACP) – L’ONU-Femmes appelle le gouvernement congolais à éliminer toute forme de discrimination dans la vie publique et politique des femmes en vue de leur assurer l’égalité des droits de voter, d’être éligibles à tous les organismes, de participer à l’élaboration de la politique de l’Etat, d’occuper des emplois publics et de participer aux organisations gouvernementales et non gouvernementales concernées par ces domaines, dans un document reçu lundi à l’ACP.

Elle recommande également au gouvernement d’assurer aux femmes le même droit qu’aux hommes au travail et aux possibilités d’emploi, à l’égalité de rémunération, au libre choix de la profession et de l’emploi et à la sécurité sociale. La protection de la santé (y compris maternelle), l’accès aux programmes et à d’autres moyens de recevoir une instruction sur un pied d’égalité entre femmes et hommes et l’élimination de toute conception stéréotypée des rôles de l’homme et de la femme figurent au nombre de recommandations.

L’importance du rôle que les femmes rurales jouent dans la survie économique de leurs familles, notamment par leur travail dans les secteurs non monétaires de l’économie, leur participation à l’élaboration des plans de développement et leur accès à des conditions de vie convenables et aux soins de santé doivent être pris en compte par les pouvoirs publics.

Enfin, le gouvernement devra mettre au point des méthodes tenant compte des spécificités de chaque sexe et chercher les moyens de combattre la féminisation de la pauvreté, éliminer la traite des femmes et aider celles qui sont victimes de violences.

Eliminer toutes les formes de discrimination à l’égard de la petite fille

L’ONU-Femmes demande au gouvernement de veiller à l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard de la petite fille, notamment les comportements et pratiques culturelles qui leur sont préjudiciables, l’exploitation économique du travail des enfants et la protection des jeunes qui travaillent.

Elle préconise de promouvoir et protéger les droits de la petite fille et de faire mieux connaître ses besoins et son potentiel et d’éliminer la discrimination à son égard dans l’enseignement en vue de l’acquisition de capacités et de la formation indispensable à leur participation future à la vie sociale, économique et politique.

FNG/Kayu/May

Dans la même catégorie