MAP Covid-19 : le président sénégalais appelle au renforcement des contrôles systématiques du port du masque GNA Police beefs up security to protect ballot boxes at Adaklu ANGOP Covid-19 : Angola regista 207 recuperados e 68 novos casos APS THIÈS : ’’ESPACE NDUGU’’, UN PROJET POUR MODERNISER LE PETIT COMMERCE DANS LES QUARTIERS APS HAUSSE DES CAS DE COVID-19 : MACKY SALL DEMANDE LE RENFORCEMENT DES CONTRÔLES SYSTÉMATIQUES DU PORT DU MASQUE AIP La GESTOCI teste son dispositif de sécurité sur ses installations AIP Le nouveau directeur régional de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle veut accompagner les responsables d’établissement AIP le gouvernement burkinabé estime a hauteur de 113 millions d’euros le soutien de l’union européenne AIP Plus de 2200 nouvelles cartes nationales d’identité disponibles à Dimbokro AIP Bientôt des logements pour les agents des Eaux et Forêts à Songon

Le gouvernement entend attribuer des adresses personnelles complètes sur la base des noms des rues


  19 Novembre      6        Politique (13216),

   

Abidjan, 19 nov 2020 (AIP) –  Le gouvernement entend attribuer des adresses personnelles complètes aux résidents sur la base de noms attribués aux 11 720 voies et 36 000 carrefours,  selon une communication relative au projet d’adressage du District d’Abidjan.

Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre d’un programme plus large de modernisation de l’administration ivoirienne, permettra d’accroître la compétitivité de la ville d’Abidjan, a indiqué le porte parole du gouvernement, Sidi Touré, mercredi 18 novembre 2020, à l’issue du Conseil des ministres. Les travaux préparatoires de la mise en œuvre effective du projet avancent convenablement, a-t-il déclaré.

Relativement à la question cruciale de la dénomination des voies, une commission spéciale a été mise en place, notamment, pour établir un répertoire argumenté des noms des voies et lieux publics par commune, d’identifier et de justifier des noms destinés à la dénomination des voies structurantes du District d’Abidjan et de proposer une charte de la toponymie des voies et les règles d’écriture.

Dans la perspective de la pérennisation de la centrale d’adressage, le gouvernement a autorisé la prise en charge du coût de son fonctionnement pour les trois premières années du projet, à partir de janvier 2020, a souligné le ministre de la Communication et des Médias, au Palais présidentiel d’Abidjan Plateau.

Adopté le 11 avril 2018, le Conseil a instruit le ministre en charge de l’Urbanisme et l’ensemble des ministres concernés à l’effet de prendre les mesures appropriées pour l’aboutissement du projet dans les meilleurs délais.

Dans ce cadre, les choix techniques de l’opération ont été opérés, la centrale d’adressage a été mise en place au sein du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD) et le processus de recrutement de l’opérateur technique est en voie d’achèvement.

(AIP)

Dans la même catégorie