ACP Les ministres provinciaux de l’éducation invités à lutter contre les antivaleurs dans leurs entités ACP Sud-Kivu : 153 personnes touchées par la covid-19 en cette troisième vague ACP L’ambassadeur américain Mike Hammer visite le barrage d’Inga ACP Les journalistes de l’ACP appelés à améliorer leur rendement pour la promotion de l’agence ACP Le Président Félix Tshisekedi réitère la nécessité de travailler pour l’intérêt général ANP Célébration de la fête de Tabaski à Tahoua : Les commerçants satisfaits des retombées économiques ANP Le Premier Ministre reçoit le Représentant résident du PAM au Niger ANP Entretien entre le Premier Ministre et le tout Premier nouvel Ambassadeur des Pays Bas au Niger GNA Will Accra work again with street Hawkers? ANP Zinder : Les revendeurs ont réalisé de bonnes affaires à l’occasion de la Tabaski

Le gouvernement entend attribuer des adresses personnelles complètes sur la base des noms des rues


  19 Novembre      11        Politique (17866),

   

Abidjan, 19 nov 2020 (AIP) –  Le gouvernement entend attribuer des adresses personnelles complètes aux résidents sur la base de noms attribués aux 11 720 voies et 36 000 carrefours,  selon une communication relative au projet d’adressage du District d’Abidjan.

Cette opération, qui s’inscrit dans le cadre d’un programme plus large de modernisation de l’administration ivoirienne, permettra d’accroître la compétitivité de la ville d’Abidjan, a indiqué le porte parole du gouvernement, Sidi Touré, mercredi 18 novembre 2020, à l’issue du Conseil des ministres. Les travaux préparatoires de la mise en œuvre effective du projet avancent convenablement, a-t-il déclaré.

Relativement à la question cruciale de la dénomination des voies, une commission spéciale a été mise en place, notamment, pour établir un répertoire argumenté des noms des voies et lieux publics par commune, d’identifier et de justifier des noms destinés à la dénomination des voies structurantes du District d’Abidjan et de proposer une charte de la toponymie des voies et les règles d’écriture.

Dans la perspective de la pérennisation de la centrale d’adressage, le gouvernement a autorisé la prise en charge du coût de son fonctionnement pour les trois premières années du projet, à partir de janvier 2020, a souligné le ministre de la Communication et des Médias, au Palais présidentiel d’Abidjan Plateau.

Adopté le 11 avril 2018, le Conseil a instruit le ministre en charge de l’Urbanisme et l’ensemble des ministres concernés à l’effet de prendre les mesures appropriées pour l’aboutissement du projet dans les meilleurs délais.

Dans ce cadre, les choix techniques de l’opération ont été opérés, la centrale d’adressage a été mise en place au sein du Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD) et le processus de recrutement de l’opérateur technique est en voie d’achèvement.

(AIP)

Dans la même catégorie