APS LA ZLECA : « UN SAUT QUALITATIF’’, SELON MACKY SALL AIP Pierre Laporte et Babacar Cissé font leurs adieux à la Côte d’Ivoire AIP Can 2019 : La Côte d’Ivoire bat l’Afrique du sud (1-0) AIP Le volume des interventions de la BM en Côte d’Ivoire est passé de 600 millions US à plus de deux milliards US en 2019 (Premier ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Un protocole d’accord portant sur la construction de 3000 logements sociaux signé à Marrakech ABP L’Ong Direct Aids donne de l’eau potable aux populations de Boukoumbé ABP Le maire Eric Pontikamou offre à sa population tous les matchs de la CAN sur écran géant ATOP L’ONG AIMES-AFRIQUE PRESENTE LE BILAN DE SA CAMPAGNE DANS LES CINQ REGIONS AUX DIPLOMATES ET MEDIAS A ANEHO ATOP PROMOTION DE LA JEUNE FILLE : PLAN INTERNATIONAL TOGO A LANCE SA CAMPAGNE « AUX FILLES, l’EGALITE » A TRAVERS UNE CARAVANE ATOP CULTURE/CINEMA : SORTIE DE L’AVANT-PREMIERE DE LA SERIE TELEVISEE « CERCLE D’ESPOIR »

LE GOUVERNEMENT INVITE A SURMONTER LA CRISE FINANCIERE


  21 Mai      13        Politique (23414),

   

BRAZZAVILLE, 21 MAI (ACI) – Le président du Sénat, M. Pierre Ngolo, a souligné, le 20 mai à Brazzaville, que le vote du projet de loi de la restructuration de la dette du Congo est une exhortation au gouvernement à décupler ses efforts, en vue de surmonter la crise économique et financière qui étrangle le pays.

M. Ngolo a souligné cette nécessité à l’occasion de la cérémonie de clôture des travaux de la troisième session extraordinaire de la troisième législature du Sénat, tenue du 14 au 20 mai à Brazzaville. Cette session n’avait qu’une seule affaire à l’ordre du jour, à savoir la ratification de l’accord complémentaire sur la restructuration de la dette du Congo envers la Chine. Selon lui, cet accord sur le rééchelonnement de la dette congolaise envers la Chine est déterminant pour la suite des négociations avec le Fonds monétaire international (Fmi), dans la perspective de la conclusion d’un programme. En adoptant cet accord, les sénateurs ont donné un coup d’accélérateur aux pourparlers en cours avec le Fmi. Aussi, a fait savoir M. Ngolo, ces derniers ont manifesté la détermination à s’assumer totalement dans le processus de relance de l’économie et de consolidation de la démocratie au Congo. Peu avant la clôture, les sénateurs ont adopté, au cours d’une séance plénière, l’accord complémentaire sur la restructuration de la dette du Congo envers la Chine. A ce sujet, il convient de rappeler que cette dette, à la date du 31 mars 2019, était établie à 2 milliards 527 millions 400 mille dollars US. Signé le 29 avril 2019 à Beijing par les autorités congolaises et chinoises, cet accord comporte principalement le paiement de 33% de la dette pendant les trois premières années, à compter de l’entrée en vigueur de l’accord, et le rééchelonnement de 67% de la dette résiduelle sur une période de 15 ans. L’objet de cet accord est d’alléger la pression sur les finances publiques du Congo en matière de remboursement de la dette chinoise née de huit accords de crédit, a-t-on appris. La troisième session extraordinaire de la troisième législature du Parlement se referme dans une atmosphère de tristesse suite aux décès du sénateur Séba Sébastien, élu de la Cuvette-Ouest dont il était le président de la fédération du Parti congolais du travail (Pct), et du président de la commission défense et sécurité à l’Assemblée Nationale, M. Felix Ibara-Ndeli.

Dans la même catégorie