GNA P’Bay’s ‘Steppa’ single sparks viral dance challenge GNA GFA to investigate bribery allegations involving RTU and Nkoranza Warrior AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Un nouveau bâtiment de trois salles de classe à l’EPP Sandalla AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/Foot-transfert : deux ivoiriens rejoignent le club du TP Mazembé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Urbanisme: cinq quartiers précaires d’Abidjan bientôt déguerpis (Ministre) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un manuel de procédures validé pour le projet « Conservation de la biodiversité à Taï-Grebo-Sapo » NAN Troops overrun terrorists’ enclaves, eliminate scores in Borno, Yobe GNA Three men die after drinking suspected poisoned apketeshie GNA Oti NPP applauds Akufo-Addo on Regional Minister-Designate nomination GNA Chief commends International Needs for helping the rural poor

Le gouvernement rend public les flux physiques et financiers du secteur énergie au 30 septembre 2020


  6 Janvier      13        Société (27795),

   

Abidjan, 6 jan 2021 (AIP) – Le gouvernement a rendu public, mercredi 6 janvier 2021, lors du Conseil des ministres, les flux physiques et financiers du secteur énergie au 30 septembre 2020, lors d’une communication relative aux informations sur les flux physiques et financiers du secteur énergie au 30 septembre 2020.

A la fin septembre 2020, les productions de pétrole brut et de gaz naturel s’établissent respectivement à 7.967.465 barils et 57 322 976 MMBTU correspondant à un débit journalier de 29.078 barils de pétrole brut et 209.208 MMBTU de gaz naturel, a indiqué le porte parole du gouvernement, Sidi Touré.

Elles enregistrent respectivement une baisse de 22,46% et une hausse de 3,55% par rapport aux résultats obtenus en 2019, du fait des effets conjugués de la baisse de la production de pétrole brut sur les blocs CI-26 et CI-40 et de l’augmentation de la livraison de gaz naturel des blocs CI-27 et CI-11.

En outre, la valorisation de la part-Etat de pétrole brut et de gaz naturel est de 114,207 millions de $US (environ 67,549 milliards de francs CFA), en baisse de 14,27% par rapport aux performances constatées au 30 septembre 2019 et de 19,77% par rapport aux prévisions de revenus.

Ces variations découlent des effets conjugués de la baisse des prix de valorisation du pétrole brut et du gaz naturel et de la chute de la production de pétrole brut et de gaz naturel sur les blocs CI-26 et CI-40, explique le communiqué du gouvernement.

Au niveau des produits pétroliers, la production totale , des importations de bases incluses est de 2 495 971 TM, soit une baisse de 12,24% comparée à fin septembre 2019. Et les ventes totales, y compris les ventes à la Société Multinationale de Bitume de Côte d’Ivoire (SMB) réalisées par la Société ivoirienne de raffinage (SIR) sont en baisse respectivement de 10,56% en volume et de 32,41% en valeur par rapport à la même période en 2019.

Les droits émis sur les produits pétroliers s’établissent à 382,514 milliards de francs CFA contre 276,245 milliards de francs CFA à la même période en 2019, soit une hausse de 38,47% due à l’évolution favorable des cours des produits pétroliers.

Relativement à l’électricité, la production totale à fin septembre 2020 s’établit à 8 369,07 GWh dont 70,79 % issue du thermique et 29,21 % de l’hydraulique, soit une hausse de 7,36% par rapport à son niveau de fin septembre 2019. La production d’électricité de source thermique a nécessité l’achat de combustibles évalués à 177,118 milliards de francs CFA dont 172,040 milliards de francs CFA de gaz naturel.

A la fin septembre 2020, il ressort pour le secteur de l’électricité, un solde d’exploitation excédentaire de 11,452 milliards de francs CFA en tenant compte des charges financières et des dotations aux amortissements.

(AIP)

nmfa/tm

Dans la même catégorie