GNA U.S. to raise bar for « made in America » products GNA Sudan, South Sudan to address oil flow constraints AGP Matoto-Route : trois jeunes tués dans un accident de la circulation GNA NC cancels meeting with clubs GNA Mother of former Nigeria national football coach kidnapped again by gunmen: police GNA 20 million children fail to receive lifesaving vaccines in 2018: UN APS CAN 2019 : LA DÉFAITE EN MATCH DE POULE EST OUBLIÉE (CAPITAINE) APS PLAIDOYER POUR LA CONSTRUCTION D’UN HÔPITAL DE NIVEAU 2 À VÉLINGARA APS LA QUALIFICATION EN FINALE VA RAPPORTER 1, 4 MILLIARD DE FRANCS AU SÉNÉGAL GNA Seven confirmed dead as two-storey building collapses in central Nigeria

Le gouvernement retire la licence de 2G de la société « Vodacom Congo S.A »


  17 Juin      7        Economie (24322), Science (555), Téchnologie (959),

   

Kinshasa, 17 Juin 2019 (ACP)-Le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PT-NTIC), Emery Okundji vient par son arrêté ministériel n0 021/2019 du 13 juin 2019 de retirer la licence de 2G de l’entreprise de télécommunication « Vodacom Congo S.A », dont une copie est parvenue lundi à l’ACP.
Selon le document, c’est depuis le 02 janvier 2018 jusqu’à ce jour que cette Société dispose et exploite de manière illégale et frauduleuse la licence n002/97/GSM du 2 janvier 1998, de la deuxième génération (2G).
La source indique également que plus d’un mois après la notification de l’arrêté du 29 avril 2019 précitée à la société Vodacom Congo RDC SA, celle-ci, n’a pas saisi l’opportunité qui lui a été donnée de se conformer aux dispositions légales et règlementaires du pays, se rapportant au renouvellement des titres d’exploitation dans le secteur des PT-NTIC.
Cette activité frauduleuse de la société prive l’Etat congolais de ses recettes consécutives à la taxe de renouvellement des titres d’exploitation dans le secteur des PT-NTIC, souligne la source.
Le même document indique que sont reprises dans le domaine de l’Etat, toutes les fréquences dans les bandes de 900 MHz et 1800 MHz attribuées à la société Vodacom Congo S.A, aux fins de l’établissement et l’exploitation d’un réseau de téléphonie cellulaire de deuxième génération (2G) et de la fourniture au public des services y rattachés.
Le ministre des PT-NTIC,  charge le président de l’Autorité de régulation des Postes et des Télécommunications du Congo (ARPTC) de procéder dans les trois mois qui suivent  la signature du présent arrêté, aux formalités de retrait desdites fréquences et de leur mise en vente aux enchères au profit d’un nouveau repreneur.

ACP/Kayu/DNM/wet/JFM

Dans la même catégorie