APS Promovilles: lancement des travaux de deux voies pour désenclaver Tivaouane Peulh-Niaga APS Cinq joueurs sénégalais dans le onze-type du CHAN AIP Coupe du monde des clubs 2023: Al Hilal (Arabie Saoudite) s’impose devant Flamengo (Brésil) (1-0) AIP REVUE DE PRESSE : La remise du Prix Félix Houphouët Boigny à la Une des journaux AIP COVID-19: Cinq nouveaux cas enregistrés mardi AIP COVID-19: Le préfet de Tiébissou exhorte ses administrés à s’approprier la campagne nationale d’intensification de la vaccination AIP Les pouvoirs de l’ANP étendus par la nouvelle loi sur la presse APS Samba Ndiobène Ka « satisfait » de l’avancement des travaux de pavage à Biscuiterie APS L’Etat et le groupe de la BAD signent deux accords de financement ANP Le Ministre du pétrole sur le chantier du pipeline Niger-Bénin dont 70% des travaux sont réalisés

Le gouvernement retire la licence de 2G de la société « Vodacom Congo S.A »


  17 Juin      97        Economie (17270), Science (487), Technologie (781),

   

Kinshasa, 17 Juin 2019 (ACP)-Le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PT-NTIC), Emery Okundji vient par son arrêté ministériel n0 021/2019 du 13 juin 2019 de retirer la licence de 2G de l’entreprise de télécommunication « Vodacom Congo S.A », dont une copie est parvenue lundi à l’ACP.
Selon le document, c’est depuis le 02 janvier 2018 jusqu’à ce jour que cette Société dispose et exploite de manière illégale et frauduleuse la licence n002/97/GSM du 2 janvier 1998, de la deuxième génération (2G).
La source indique également que plus d’un mois après la notification de l’arrêté du 29 avril 2019 précitée à la société Vodacom Congo RDC SA, celle-ci, n’a pas saisi l’opportunité qui lui a été donnée de se conformer aux dispositions légales et règlementaires du pays, se rapportant au renouvellement des titres d’exploitation dans le secteur des PT-NTIC.
Cette activité frauduleuse de la société prive l’Etat congolais de ses recettes consécutives à la taxe de renouvellement des titres d’exploitation dans le secteur des PT-NTIC, souligne la source.
Le même document indique que sont reprises dans le domaine de l’Etat, toutes les fréquences dans les bandes de 900 MHz et 1800 MHz attribuées à la société Vodacom Congo S.A, aux fins de l’établissement et l’exploitation d’un réseau de téléphonie cellulaire de deuxième génération (2G) et de la fourniture au public des services y rattachés.
Le ministre des PT-NTIC,  charge le président de l’Autorité de régulation des Postes et des Télécommunications du Congo (ARPTC) de procéder dans les trois mois qui suivent  la signature du présent arrêté, aux formalités de retrait desdites fréquences et de leur mise en vente aux enchères au profit d’un nouveau repreneur.

ACP/Kayu/DNM/wet/JFM

Dans la même catégorie