ANP Le parti RPP Farilla investit Alma Oumarou candidat aux élections présidentielles 2020 -2021 ANP Niger : Le journaliste écrivain Salou Gobi investi candidat à la présidentielle 2020-2021 AGP Gabon : L’archevêque Jean Baptiste Moulacka arrêté puis relaxé après 2 heures dans un commissariat ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants

Le gouvernement salue l’importance de la sécurité fiscale légale dans le contexte de la pandémie


  15 Juillet      8        Finance (481),

   

Praia, 15 juil (Inforpress) – Le gouvernement a estimé que la sécurité juridique en matière fiscale gagne en importance dans le contexte de la pandémie de covid-19 en relation avec les services juridiques que l’État fournit aux citoyens et dans l’environnement des affaires du pays.
Cette observation a été faite ce lundi matin par le vice-Premier ministre et ministre des Finances lors de la cérémonie d’inauguration du conseil d’administration du Centre d’arbitrage fiscal, présidé par António Pedro Silva, soulignant la qualité des institutions et le rôle du concept de sécurité totale comme étant “pertinent” dans ce processus de transit.
Olavo Correia a décrit Cabo Verde comme un pays en transition de l’informel au formel, du point de vue de la transition énergétique et même en termes de rôle de l’État, accéléré par les effets du processus de la pandémie de Covid-19, et a souligné que l’idée de sécurité pouvait être transmise aux investisseurs.
«Cette sécurité ne peut pas être uniquement le sujet d’un discours politique, d’un récit politique. Elle doit être le résultat de la qualité des institutions. Nous sommes conscients que nous avons des institutions qualifiées au niveau de la justice, dotées de ressources humaines…, mais nous devons nous améliorer beaucoup », a expliqué Correia.

Dans la même catégorie