MAP Les opportunités prometteuses de la coopération bilatérale au centre d’entretiens à Rabat de l’ambassadeur de la Finlande MAP Le Maroc se qualifie aux championnats du monde 2020 de cyclisme sur route en Italie APS KAFFRINE ET LOUGA DOTÉES DE 46 FERMES AGRICOLES GRÂCE AU PASA (RESPONSABLE) APS BAISSE DES PRIX DES PRODUITS À L’IMPORT COMME À L’EXPORT EN JUILLET (ANSD) APS COVID-19 : 27,4 % DES ENTREPRISES FORMELLES IMPACTÉES PAR L’ARRÊT MOMENTANÉ D’ACTIVITÉ (ANSD) APS CORONAVIRUS : UN DÉCÈS ET VINGT-SEPT CAS POSITIFS DÉCLARÉS VENDREDI AGP Gabon : Le point des activités du secteur agricole au Premier ministre AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : la pandémie a freiné 20 ans de progrès, explique un rapport annuel Goalkeepers AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 17/09/2020 » AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le programme de soutien au secteur des productions alimentaires lancé à Datta (Divo)

LE GOUVERNEUR DE MATAM AU CHEVET DES SINISTRÉS D’UN QUARTIER DE OUROSSOGUI


  10 Septembre      6        Société (22790),

   

Dakar, 9 sept (APS) – Le gouverneur de la région de Matam Mouhamadou Moctar Watt a visité mercredi soir le quartier Darou Salam à Ourossogui où des maisons sont envahies par les eaux après une forte pluie.

L’autorité administrative a indiqué que dans la région de Matam les zones les plus critiques sont au nombre de deux, à savoir la commune de Sinthiou Bamambé et Ourossogui.

’’Au niveau de ces deux points critiques, les éléments des sapeurs-pompiers sont à pieds d’œuvre depuis quelques jours et ont engagé des opérations d’évacuation des eaux’’ a-t-il expliqué.

Au quartier Darou Salam, il y a des maisons qui sont envahies par les eaux et qui se situent en contre-bas de la route nationale N°2.

’’Avec la diligence de l’Ageroute, on a pu mobiliser les entreprises de la CDE et de Henan Chine qui ont participé à la réalisation d’une tranchée drainante pour essayer de libérer des eaux des concessions qui sont inondées’’, a souligné le gouverneur.

Il s’est dit satisfait des travaux ayant permis de ’’soulager’’ les populations’’.

Selon lui, la situation est ’’évolutive’’ en dépit de tous les efforts qui sont faits.

’’Si on enregistre de nouvelles pluies, il y aura également de nouveaux cas d’inondations et c’est là qu’il faut attirer l’attention des populations pour leur demander à l’avenir d’éviter d’aménager et de construire dans tout ce qui est point bas’’, a t-il dit.

Selon lui, ’’il ressort des explications des techniciens que la plupart en fait de ces maisons se trouvent dans des zones qui traditionnellement étaient envahies par les eaux’’.

Le gouverneur a cité le cas du lycée d’Ourossogui construit dans une cuvette qui se trouve être le réceptacle de toutes les eaux de ruissellement qui viennent de l’aérodrome.

L’autorité administrative a annoncé que dix hectares de périmètre rizicole sont menacés par les eaux au village de Woudourou. La piste du Dandé Mayo à hauteur de Dondou a connu des dégradations.

Le gouverneur s’y rendra jeudi pour ’’apprécier la situation et voir quelles sont les diligences à mettre en œuvre pour soulager les populations’’.

Dans la même catégorie