APS LA COSYDEP EST UNE ORGANISATION ’’INCONTOURNABLE’’ (PCA) APS CAN 2019 : KRÉPIN DIATTA ET CISSÉ SUR LE PROCHAIN MATCH CONTRE LES FENNECS APS MAIRIE DE DAKAR : 1, 3 MILLIARD CONSACRÉ À LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN 2018-2019 (RESPONSABLE) NAN 25 handball coaches participating in Olympic Solidarity training in Abuja-HFN Scribe NAN CBN says 1m small holder farmers accessed finance through anchor borrowers NAN Centre urges FG to Prioritise whistle-blowers protection in anti-corruption fight AIP Des hommes invités à jouer un rôle prépondérant dans la lutte contre le cancer du col de l’utérus et du sein AIP L’avancement des travaux de rénovation du CFP de Gagnoa est à 70% (Mission BADEA) AIP Agboville : près de 4 millions de francs CFA collectés pour les travaux du temple de l’église Baptiste Œuvres et Mission MAP Skhirat: La réforme du CPS de l’UA doit être guidée par des « paramètres fondamentaux » (M. Jazouli)

Le « grand forum des femmes fortes avec Dieu » favorable au dialogue national inclusif


  10 Avril      71        LeaderShip Feminin (447), Société (50083),

   

Kinshasa, 10 avril 2016 (ACP) – Des déléguées d’une trentaine d’associations féminines venues de vingt-six (26) provinces de la République Démocratique du Congo (RDC), réunies samedi 09 avril au Palais du peule à Kinshasa, dans le cadre du « grand forum des femmes fortes avec Dieu », sont favorables au dialogue national inclusif convoqué par le chef de l’Etat.

Selon la présidente du comité d’organisation de ce forum, la députée nationale Marie-Ange Lukiana Mufwankolo, des « femmes fortes avec Dieu », sont fermement convaincues que l’heure est arrivée où les femmes congolaises doivent se lever ensemble pour agir, d’une manière déterminée, avec leurs semblables que sont les hommes et ce, en faveur de la paix, pour le progrès et l’épanouissement inexorable des populations. « C’est pour cette paix qu’elles ont résolument pris position en faveur du dialogue inclusif prôné par le Président de la République, Joseph Kabila Kabange », a-t-elle précisé.

Ce forum qui a regroupé de nombreuses femmes congolaises de la Majorité présidentielle et de l’opposition venues de toutes les provinces de la République a été organisé en partenariat avec le ministère de la Femme, famille et enfant pour leur permettre de parler cette-fois ci un même langage. « Femme comme une aide semblable, débout et déterminée pour la nation », tel a été le thème retenu pour ce forum.

La vice-présidente du comité d’organisation, Gertrude Kitembo, a félicité les participantes à ce forum pour avoir pris la décision de conduire la RDC vers une destinée de paix et d’espoir.

Le comité organisateur a également rappelé que le détonateur de cette levée des femmes a été une révélation divine, portée par une jeune femme depuis 2012, laquelle, par la foi, est parvenue à mobiliser les femmes autour d’un idéal d’unité et d’actions. Il s’agit de la révérende Bishop Josée Rachidi.

Dans un bref rappel, le comité d’organisation a précisé à l’intention de la haute assemblée que, de par ladite révélation, plusieurs actions ont été menées depuis 2012, notamment des prières, la sensibilisation, la mobilisation et des marches telle que celle du 9 janvier 2016 organisée en faveur du dialogue inclusif alors que ladite question soulevait encore une tension très tendue au sein de l’opinion et de la classe politique.

Aubin Minaku rassure du soutien des hommes

Représentant le chef de l’Etat à l’ouverture de ce grand forum, le président de l’Assemblée nationale, Aubin Minaku a rassuré les femmes du soutien des hommes dans cette lutte, avant de saluer le courage manifesté par les femmes fortes avec Dieu favorables à la tenue du dialogue.

Le speaker de l’Assemblée a aussi souligné que les femmes connaissent la force de Dieu qui se trouve dans l’unité, la fraternité et la tolérance. Il s’est dit heureux de constater que les femmes ont bien compris la nécessité de ce dialogue. Il les a exhortées à demeurer forte et à s’unir davantage afin de militer en faveur de la société, la collectivité et l’intérêt de la nation. Aubin Minaku a promis d’être avocat des femmes fortes qui désirent être constituées en une composante à part lors du dialogue national.

Par ailleurs, la Présidente du comité d’Organisation a remis officiellement entre les mains du speaker de la chambre basse du parlement, la coupe de champion de la promotion des droits de la femme en RDC.

Selon elle, cette coupe gratifie le chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange en signe de reconnaissance pour sa bonne volonté de vouloir accompagner la femme congolaise dans sa lutte en promulguant la loi portant modalité d’application des Droits de la Femme et de la Parité Homme-Femme.

Fng/JGD

Dans la même catégorie