AGP Ouverture de la 21ème réunion du Comité d’orientation d’Afritac Centre à Libreville AGP Coupe de la Ligue LINAFP : 6 clubs de D1 et 10 de D2 pour débuter Le Gabon présent à la Conférence ministérielle africaine sur l’appui de l’Union africaine (UA) au processus politique de l’ONU sur le différend régional au sujet du Sahara ACP Entretiens entre le Président Félix Tshisekedi et ses homologues du Rwanda, du Togo et de l’Ethiopie ACP Les entrepreneurs congolais apportent leur soutien au Président Félix Tshisekedi ACP Echange sur les enjeux de l’intégration des réfugiés dans les communautés d’accueil LACS/PROMOTION ET SAUVEGARDE DE LA CULTURE GUIN : DES COMPETITIONS INTER-ECOLES DE DANSES TRADITIONNELLES ET D’ART CULINAIRE ORGANISEES ATOP ORIENTATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE DES ELEVES :  LA JCI-TOGO ET JCI-ANEHO SOLIDARITE ONT ECHANGE AVEC  LES ELEVES DU CSPP D’ANEHO ATOP JOURNEE INTERNATIONALE DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE: LES JOURNALISTES EDIFIES SUR CETTE PRATIQUE INHUMAINE ANP Reconstitution des ressources du fonds mondial au centre d’un entretien du 1er ministre avec des députés UE

Le Groupe artistique Kouroukanfouga peine à se relever


Conakry, 21 sept (AGP)- Le Groupe artistique Kouroukanfouga fut l’un des meilleurs sur les plans cinématographique et théâtral en République de Guinée, mais par manque de soutien financier, ce groupe se trouve dans une situation très compliquée pour se relever, a constaté un des reporters de l’AGP.

Bourré de perspicacité, Kouroukanfouga vient de très loin et figure parmi les icônes de la Culture guinéenne telles que, les Ballets Africains de Guinée, l’Ensemble Instrumental National Sory Kandia Kouyaté, le Bembeya Jazz National et International.

L’histoire de ce groupe remonte dans les années 80 sous la direction de Mamadou Adama Baldé. Valeur sûre de la Culture guinéenne, Kouroukanfouga mérite d’être soutenu et accompagné comme tant d’autres groupes valeureux, jetés dans les oubliettes.

La Rédaction de l’AGP a rencontré récemment le directeur général adjoint dudit groupe, Mamadou Diallo ‘’PAPA’’, qui explique les difficultés rencontrées :

«Aujourd’hui, en parlant de mon groupe, j’ai mal au cœur, puisque ce groupe a beaucoup fait pour la Culture guinéenne. Kouroukanfouga a besoin d’un financier et d’un bon manager. Je profite donc de votre micro pour lancer un appel solennel à l’endroit des mécènes du pays ou des personnes de bonne volonté, afin de venir au secours de ce groupe qui est un bijou à entretenir».
AGP/21/09/015 FSC/ST

Dans la même catégorie