STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Le groupe Nestlé annonce une réduction de 15 pc de ses effectifs en Afrique


  28 Juin      51        Economie (24303), Entreprises (1270), Finance (3799),

   

Rabat, 28 juin 2015 (MAP) – Le groupe agroalimentaire suisse Nestlé s’apprête à lancer un plan de réduction de 15 pc de ses effectifs dans 21 pays africains, a annoncé son directeur général pour l’Afrique, Cornel Krumenacher.

« Nous pensions que l’Afrique serait la prochaine Asie, mais nous avons réalisé que la classe moyenne ici est extrêmement petite et ne grandit pas réellement », a expliqué M. Krumenacher dont les propos ont été relayés par l’agence Ecofin.

Il a estimé que la compagnie serait « bien chanceuse » d’atteindre une croissance annuelle de 10 pc en Afrique sur les prochaines années. « Avec ces réductions d’emplois, la société espère se donner une chance de réussir », a-t-il fait observer.

La filiale nigériane du groupe helvétique est une véritable illustration de ses difficultés dans le continent, sachant que son bénéfice local s’est inscrit en recul de 51 pc au premier trimestre de son exercice 2015.

Le constat dressé par la multinationale s’inscrit à contre-courant de l’idée généralement répandue que la classe moyenne africaine est en pleine expansion, compte tenu du fait que l’économie du continent croît à des rythmes différents selon les pays.

Auprès de la direction générale de Nestlé, on indique que la réduction d’effectifs se limiterait au total à des dizaines membres d’administration pour 21 pays sur les 11.000 que le géant de l’agroalimentaire emploie en Afrique.

La zone de l’Afrique équatoriale, où Nestlé dispose de quatre usines, représente entre 10 et 15 pc des activités du groupe dans le continent, précise-t-on de même source.

Avec des taux de croissance attendus entre 4,5 pc et 5 pc en 2015 par les institutions internationales, le continent africain est souvent présenté comme un nouvel eldorado pour les entreprises de distribution et de produits de consommation.

CB—BI.
BR.

Dans la même catégorie