APS APF : NIASSE PRÔNE UN CHANGEMENT DE PARADIGMES POUR LES PROJETS ET PROGRAMMES DE COOPÉRATION AGP Koundara/Environnement : Un projet pour les communautés impactées par le changement climatique AGP Boké/Santé : « Citoyens et Gouvernance-Santé » en débat dans la région AGP Dixinn/COVID-19: Les mesures sanitaires en vigueur à l’école primaire Dixinn Centre 1 AGP Siguiri/Infrastructure : Remise provisoire d’un nouveau bloc communal. AGP Mamou-Politique : Les citoyens de Konkouré opposés au retour du sous-préfet. APS MBOUR : LES BESOINS EN MOUTONS ESTIMÉS À 50 000 TÊTES (OFFICIEL) APS UNE SUBVENTION DE PLUS DE 40 MILLIONS CFA AUX ACTEURS DE LA RÉGION DE DIOURBEL APS LE SÉLECTIONNEUR DE LA GAMBIE DIT ÊTRE FIER DE SES ATTAQUANTS ÉVOLUANT À BOLOGNE APS SIGNATURE D’UN ACCORD CADRE POUR LA SÉCURITÉ DES JOJ 2022

LE GROUPE ZOTA DE KPALIME REMPORTE LA 1E EDITION


  6 Janvier      42        Musique (201),

   

Kpalimé, 6 jan. (ATOP) – Un festival de percussionnistes et de danses dénommé ‘’Conventions des arts’’ a regroupé sept groupes percussions de la ville, le mardi 31 décembre à Kpalimé.
Cette rencontre a permis aux groupes Zota, Dagbénéva, Solim, Zogbéadzi, Association des Jeunes Branchés (AJB), Unity et Soleil, de démontrer leurs savoirs faire aux sons des tambours, des cymbales, des chansons et autres instruments musicaux. Les messages transmis portaient sur la paix, la réconciliation et le vivre ensemble.
A chaque passage, les danseurs par des mouvements de corps et des déhanchements ont montré ce dont ils sont capables devant un jury de cinq membres présidé par M. Crédo Améfia. Ils ont été notés sur l’entrée sur scène, la production des danseurs, l’harmonie des percussionnistes, le sourire, la présentation, la polyvalence, l’effectif du groupe, le temps sur scène et l’accoutrement.
Au terme de la compétition, le groupe Zota a été classé meilleur, suivi du groupe Zogbéadzi d’Atakpamé et de Dagbénava.
Tous les groupes participants sont repartis chacun avec une enveloppe. Le premier (groupe Zota) a reçu en plus, un colis et un trophée. Le deuxième et le troisième ont aussi bénéficié, à part l’enveloppe, d’un colis chacun.
Cette rencontre des percussionnistes, joueurs et danseurs de la musique traditionnelle a été une occasion non seulement pour les artistes de se retrouver, de partager des expériences et des connaissances, mais aussi de faire découvrir au public de Kpalimé leurs savoir-faire en matière de danses percussives. C’est aussi une occasion d’évaluer la perception de l’assistance de cet art et de l’amener à s’immigrer dans la culture du terroir en vue de la promouvoir.
L’initiateur de la soirée, M. Crédo Améfia a salué la mobilisation du public à cette première édition. Il a lancé un appel aux bonnes volontés pour l’accompagner dans la promotion de la culture africaine et particulièrement celle de Kloto.

Dans la même catégorie