APS INONDATIONS : LE GOUVERNEMENT INVITÉ À EXAMINER LES RECOMMANDATIONS DU RAPPORT DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE APS « MALADIE DES GENS DE MER’’ : MACKY SALL POUR « UN SUIVI RAPPROCHÉ » APS L’AGENDA VERT AU CŒUR DU PARTENARIAT ENTRE DAKAR ET L’UE (AMBASSADRICE) APS MACKY SALL DEMANDE UN RAPPORT NATIONAL SUR LA SITUATION DES MARCHÉS APS NGAPAROU : INAUGURATION D’UNE ZONE ÉCOLOGIQUE COMMUNAUTAIRE ABP « Chacun des béninois peut être riche de son travail et non de l’argent de nous tous » dixit Patrice Talon ABP La ville de Grand-Popo fait sa toilette pour recevoir le chef de l’Etat ABP L’initiative « Bénin commune connect » au cœur d’une séance d’échange à Avrankou ABP Patrice Talon pour une élection présidentielle ouverte à tous ABP L’UNHCR et le CNR appuient le Ceg Vèdoko en matériel anti-Covid

LE HCCT PLANCHE SUR LES OPPORTUNITÉS DE FINANCEMENTS AVEC LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE


  13 Novembre      9        Société (25219),

   

Dakar, 13 nov (APS) – Le Haut Conseil des collectivités territoriales (HCCT) va mener une réflexion sur les opportunités de financement qu’offre la coopération décentralisée, a annoncé vendredi sa présidente.

’’Nous avons pensé qu’il y a d’autres sources de financements à explorer avec les partenaires au développement, et surtout, avec la coopération décentralisée, entre les villes africaines et les villes du Nord, entre les villes africaines pour accompagner davantage les collectivités territoriales’’, a dit Aminata Mbengue Ndiaye.

Elle s’exprimait à l’ouverture de la troisième session ordinaire du HCCT, dont le thème est : ’’Collectivités territoriales et coopération décentralisée’’.

’’Cela permettra de voir dans quelle mesure on peut davantage rationaliser, mais surtout aider les collectivités territoriales (…) à améliorer par la recherche les fonds qui leur sont destinés’’, a-t-elle expliqué.

Aminata Mbengue Ndiaye a souligné que ’’malgré la volonté affichée de l’Etat d’appuyer financièrement les collectivités territoriales’’, à travers l’Acte III, une réforme majeure de la politique de décentralisation, « elles ne disposent pas toujours de ressources financières suffisantes pour faire face à l’élargissement de leurs compétences et aux besoins de leurs populations’’.

’’Dès lors, ces collectivités doivent se tourner vers les partenaires au développement pour trouver les financements nécessaires complémentaires au fonctionnement de leurs services et à la réalisations d’équipements sociaux de base, susceptibles d’améliorer les conditions de vie de leurs populations’’, a-t-elle indiqué.

Elle salué ’’la création d’un nouveau département ministériel chargée de la coopération décentralisée’’, estimant que cela traduit ’’la volonté du chef de l’Etat de mieux aider les collectivités territoriales à se développer’’.

La deuxième session ordinaire du HCCT avait été consacrée au financement et à la fiscalité des collectivités territoriales à l’épreuve de l’examen de la Covid-19, a-t-elle rappelé.

L’examen de ce thème a permis de baliser toutes les pistes de réflexion pouvant aider à l’accroissement des ressources, afin de permettre à celles-ci de jouer pleinement leur rôle, a expliqué la présidente.

’’Le thème de notre troisième session est la suite logique du premier thème, parce qu’il qui nous avait permis de voir l’ensemble des fonds qui existent au niveau national’’, a-t-elle dit.

’’Maintenant, avec la coopération décentralisée, nous voulons égerment voir quelles sont les autres ressources qui existent’’, a-t-elle expliqué.

Dans la même catégorie