AGP Espace Schengen: Moukagni Iwangou prône le rétablissement du droit de visa du Gabon MAP L’intégrité territoriale du Royaume n’est pas à discuter (Ministre des AE des Comores) AGP Gabon : Décès de Paul Okoumba d’Okwatsegue à l’âge de 87 ans APS CONFEJES : 202 PROJETS SOUMIS AU PPEJ PAR 15 PAYS MEMBRES APS EMIGRATION CLANDESTINE : LA MARINE INTERCEPTE UNE PIROGUE, 39 PERSONNES SECOURUES (DIRPA) APS INONDATIONS : LA MAIRIE DE DIOURBEL MOBILISE 100 TONNES DE RIZ POUR AIDER LES SINISTRÉS APS NOTTO GOUYE DIAMA : UNE DIZAINE D’ASP POUR ÉPAULER LA MAIRIE APS TOUBACOUTA : LANCEMENT DES TRAVAUX D’UNE ÉCLOSERIE D’ALEVINS D’UN COÛT DE 39 MILLIONS CFA APS TAMBACOUNDA : LA DOUANE DE KIDIRA SAISIT 1 376 KG DE CHANVRE INDIEN MAP Inauguration de l’ambassade de l’Union des Comores à Rabat

’’Le Joola’’ : dépôt d’une gerbe de fleurs et minute de silence à Mbao


  27 Septembre      5        Société (24211),

   

Mbao, 26 sept (APS) – La cérémonie de commémoration du 18ème anniversaire du naufrage du navire ’’Le Joola’’ a été marquée, samedi, aux cimetières de Mbao, dans la banlieue dakaroise, par le dépôt d’une gerbe de fleurs et une minute de silence.

C’est à 12 heures précises que deux jeunes dont une fille vêtue de noir ont marché quelques mètres pour déposer une gerbe de fleurs sur l’une des 135 tombes, a constaté l’APS.

Ce geste a été suivi d’une minute de silence en hommage à toutes les victimes de cet accident maritime qui a fait près de 2 000 morts, il y a 18 ans.

« Cette minute de silence est observée en même temps à Ziguinchor, aux cimetières Saint-Lazard et partout ailleurs où des victimes du naufrage ont été enterrées », a expliqué la chargée de l’organisation, Martine Diatta.

Pour cause de crise sanitaire liée au coronavirus, les cérémonies ont été restreintes contrairement aux commémorations précédentes.

Les organisateurs ont tenu aussi à faire respecter les gestes barrières comme le port de masque.

Des proches et amis des victimes sont venus se recueillir et prier. Bon nombre d’entre eux ne savent même pas si leurs proches ont été enterrés sur le site de Mbao.

« Je ne sais pas où mon fils a été enterré, je ne sais même pas s’il est sorti de l’eau. Mais je viens ici chaque année pour me recueillir et prier pour lui », a dit Maimouna Kanté.

Pour Justine Sagna qui a perdu sa mère dans cet accident maritime, « le plus dur est de perdre une maman sans savoir où elle a été enterrée ».

Le bateau Le Joola qui assurait la liaison maritime Ziguinchor-Dakar a fait naufrage le 26 septembre 2002 au large des côtes gambiennes faisant 1863 morts et 64 rescapés, selon un bilan officiel.

Dans la même catégorie