AIP Guides religieux et société civile pour une élection paisible à Aboisso AIP Un véhicule et des motos offerts à la notabilité de Béoumi AIP La session ordinaire de délivrance de la carte CIJP 2021 ouverte AIP L’ex-ministre Sidiki Diakité inhumé au cimetière de Grand-Bassam AIP Présidentielle 2020 : Le DNC adjoint du candidat KKB promet des emplois à la jeunesse AIP Une fondation fait don de vivres et kits scolaires à des veuves et orphelins AIP Présidentielle 2020 : Le candidat KKB se dit prêt à servir la Côte d’Ivoire avec amour s’il est élu AIP Communiqué du Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique « Point de la situation de la COVID-19 au 26/10/2020 » AIP Kobenan Adjoumani demande aux populations de Transua de ne pas céder aux provocations AIP Inter/Le ministre français du Commerce commente l’appel d’Erdogan à boycotter les produits français

Le journalisme scientifique, un levier efficace de lutte contre le covid 19 (Pdt association)


  21 Septembre      12        Médias (1457),

   

Abidjan, 21 sept 2020 (AIP)- Le président de l’association des journalistes scientifiques et de développement  de Côte d’Ivoire dénommée « Médias pour la science et le développement (MSD), Traoré Mamadou, estime que le journalisme scientifique est un levier efficace de lutte contre la pandémie du coronavirus (COVID 19).

M. Traoré, par ailleurs rédacteur en chef à l’Agence ivoirienne de presse (AIP), a fait cette déclaration alors qu’il présentait un module, lors d’un  atelier de renforcement de capacité des journalistes scientifiques dans le cadre de la sensibilisation sur Covid-19, le vendredi 18 septembre 2020 à l’hôtel Blue Bay de Cocody Riviera Palmeraie (Abidjan).

« L’information scientifique contribue grandement au développement en faisant la promotion des résultats de recherche des chercheurs et en éclairant les décideurs pour l’exploitation des solutions innovantes que leurs travaux apportent à des problèmes agricoles, sanitaires, économiques, sociaux de tous genres », a soutenu Traoré Mamadou, laissant observer que pendant cette crise sanitaire, l’idéale pour mieux informer et sensibiliser les populations serait de donner la paroles aux scientifiques pour des explications sur des sujets précis.

A son avis, l’information scientifique contribue à la bonne information du grand public qui peut y trouver des réponses à ses problèmes existentiels pour un changement de comportement. Il a lancé un plaidoyer aux autorités et aux chercheurs eux-mêmes pour faciliter l’accès à leurs travaux aux journalistes, et aux décideurs pour un soutien accru à la valorisation et à la vulgarisation de l’information scientifique par les journalistes.

Toutefois, M. Traoré a exhorté les 25 confrères qui participaient aux travaux à se fonder sur les études et productions des scientifiques dont ils doivent rendre compte en des termes simples et accessibles pour intéresser le lecteur aux articles traitant de sujets scientifiques.

Avant Traoré Mamadou, l’épidémiologiste, consultant de l’Organisation mondiale de la santé, Dr Agbé Narcisse, avait expliqué le mécanisme de transmission du Covid-19 dont il a salué la décroissance de la contamination et la faiblesse de la létalité. Il encourage les journalistes à poursuivre la sensibilisation pour que le relâchement constaté dans le respect des mesures barrières n’entraîne une nouvelle flambée de la propagation du virus à Abidjan et à l’intérieur du pays.

L’atelier qui s’est déroulé le vendredi 18 septembre était organisé par MSD avec le soutien du projet Breaktrough action de l’université John Hopkins de Baltimore aux USA, en partenariat avec l’OMS.

(AIP)

Dans la même catégorie