ANG Progrès importants réalisés dans le processus d’intégration à la faveur de la ZLECAF (UA et UE) AGP Gabon : Inauguration de l’agence de la SEEG de la Cité Damas AGP Gabon : Vers une reprise du Championnat national de football APS MACKY SALL : « JE SUIS UN EXEMPLE VIVANT DE LA CAPACITÉ D’ADOPTION DU SINE » AGP Gabon : le Premier ministre le cap du nouveau Gouvernement APS BERNARD CASIMIR CISSÉ : « IL N’Y A QU’UN SEUL FICHIER, MAIS QUI DISPOSE DE DEUX COMPARTIMENTS » APS LES TRAVAUX DE BITUMAGE DE LA ROUTE KEUR MARTIN-WAHAL DIAM LANCÉS Inforpress Sal: Empregadas domésticas consideram-se mais valorizadas mas queixam-se da situação de vulnerabilidade

Le journaliste Norbert Zongo est l’icône de l’intégrité au Burkina Faso (écrivain français)


  20 Décembre      95        Arts & Cultures (2293), Livres (272),

   

Ouagadougou, 19 de 2017, (AIB)- L’écrivain français, Max Alleau, a indiqué mardi à Ouagadougou que le journaliste burkinabè d’investigation Norbert Zongo, assassiné le 13 décembre 1998,  sur la route de  Sapouy constitue l’icône de l’intégrité au Burkina Faso.

Selon l’écrivain de la France, Max Alleau, instituteur de carrière et  évoluant actuellement dans l’humanitaire,  l’idée de rédaction du  livre intitulé «Norbert Zongo, un Homme intègre» est  partie d’un constat  lors de son séjour en 2001 au Burkina Faso.

Pour lui, tout le monde parlait du journaliste Zongo dans le pays et c’est ce qui l’a conduit  à écrire sur lui.

M. Alleau qui s’exprimait à Ouagadougou, à l’occasion de sa dédicace de son roman sur Norbert Zongo, a signalé que le journaliste alias Henry Sebego constitue l’icône de  l’intégrité au Burkina Faso.

«Je n’ai jamais connu le journaliste Norbert Zongo de son vivant», a indiqué l’écrivain français qui affirme s’être basé sur des entretiens, des témoignages, des anecdotes  et des documents pour rédiger son œuvre.

Le roman qui compte deux cents pages avec différents chapitres retrace la vie  de Norbert Zongo de son enfance jusqu’à sa mort. «Nobert Zongo avait une qualité humaine et allait jusqu’au bout de ses idées de par son engagement», a dit l’écrivain Max Alleau.

Il a précisé que le journaliste Zongo demeure une référence en matière de la liberté  de presse et de la défense des droits de l’homme dans le monde.

Le livre,  loin d’être une œuvre biographie donne un bref aperçu de ses engagements (éditoriaux), son esprit managérial dans petites et grandes affaires, sa manière de travailler, sa méthode d’investigation du journalisme, l’affaire David Ouédraogo……

L’œuvre  révèle également les premières heures de l’assassinat de Norbert Zongo qui se sont soldées par des manifestations dans tout le pays pour exiger des autorités la lumière sur sa mort.

Tiré en plusieurs exemplaires aux éditions Gurli Sankofa, le livre coûte 4500 FCA et sera disponible dès demain dans les bibliothèques de la capitale.

Agence d’information du Burkina

no/ak

Dans la même catégorie