MAP Le Maroc parmi les 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre la Covid-19 (OMS) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Des affiches des candidats déchirées à Bocanda AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Adama Bictogo appelle à voter pour le candidat désigné par le RHDP à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 356 nouveaux cas de COVID-19 notifiés le 3 mars 2021 (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le préfet de Bocanda invite les candidats à œuvrer pour la paix pendant la campagne AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Au total 2 000 ménages vulnérables bénéficient de kits alimentaires et sanitaires à Abidjan AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat RHDP de Tagadi et Sorobango veut continuer de soutenir les actions de développement du Gouvernement AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: Le candidat du PDCI compte défendre les intérêts de la population de Bonon APS MACKY SALL ANNONCE 8 MILLIONS DE DOSES POUR LA VACCINATION DE 4 MILLIONS DE PERSONNES APS LE PRÉSIDENT SALL PRÔNE LA FINALISATION DE LA STRATÉGIE NATIONALE DE PROTECTION CIVILE

Le Kabadougou se félicite d’accueillir le tout premier exercice de simulation humanitaire en Côte d’Ivoire


  27 Janvier      15        Droits de l'Homme (447),

   

Odienné, 27 jan 2021 (AIP)- Le secrétaire général 1 de la préfecture d’Odienné, Vincent Haoutou N’Guessan, a exprimé la joie et la fierté de la région du Kabadougou d’accueillir le tout premier exercice de simulation humanitaire (simEX) en Côte d’Ivoire, y entrevoyant un privilège.

Lors d’un atelier technique, en amont de l’activité, mercredi 27 janvier 2021, au nom du préfet de région, M. N’Guessan a souligné la responsabilité des autorités étatiques de préparer les communautés et d’être elles-mêmes préparées à gérer, de la meilleure façon, les éventuelles crises.

Ce qui vient, selon lui, conférer toute son importance au simEX, porté par « l’enjeu d’une vision prospective de la vie communautaire, vouée à connaître par moment des situations qui peuvent conduire les population d’un lieu donné à passer une frontière pour chercher assistance et secours de l’autre côté ».

Il a ainsi exprimé sa gratitude au gouvernement ainsi qu’à l’Etat japonais, financier du projet qui va induire la conduite dans le Kabadougou, de cet exercice grandeur nature de simulation de crise frontalière, entraînant un déplacement massif de populations. De même qu’à l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) qui conduit le projet.

L’activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcer la gestion des frontières et la cohésion sociale aux frontières de la Côte d’Ivoire avec le Mali et le Burkina Faso (BEMSOC) ».

En prélude, un plan régional de contingence des situations de crise aux frontières est en élaboration qui a valu la tenue de l’atelier dit technique de concertation, ayant réuni les structures œuvrant dans le domaines humanitaires et sécuritaires, dans le cadre notamment des premières interventions de secours, dans le Kabadougou (Nord-Ouest ivoirien).

La session, amorce du processus de mise en place, a permis notamment de définir la structuration appropriée pour ce plan, de constituer une équipe chargée de poursuivre l’élaboration et de définir un chronogramme de travail de ce comité technique.

Dans la même catégorie