AIP Baromètre des CEOs africains 2020 : La Côte d’Ivoire, pays le plus attractif pour les investisseurs (Etude) AIP Inter/ Alassane Ouattara appelle à une riposte collective contre la COVID-19 AIP Visite d’État: Des cadres de Manfla mobilisent les populations pour le meeting à Zuénoula AIP Visite d’Etat: 1.200 habitants du quartier Proniani de Sinfra connectés au réseau électrique AIP Visite d’État: CI-Energies soutient le secteur éducatif de Sinfra AIP Visite d’Etat: Ouattara va procéder à la mise sous tension électrique de trois villages de Zuénoula AIP Visite d’Etat: les villages de Baazra I, Baazra II et Klazra reconnaissants au chef de l’Etat AIP Visite d’Etat: Les travaux de bitumage de l’axe routier Sinfra-Bouaflé lancés AIP Inter/ Ouattara exprime sa gratitude aux partenaires internationaux engagés pour la réussite de l’élection présidentielle AIP Visite d’Etat : Plaidoyer pour l’électrification de la maternité de Baazra

LE LANCEMENT DE LA SAISON INAUGURALE DE LA BAL ENVISAGÉ AVANT LA FIN DE L’ANNÉE (PRÉSIDENT)


  23 Juillet      4        Sport (4219),

   

Dakar, 23 juil (APS) – Le président de la Basket Africa League (BAL), Amadou Gallo Fall, envisage le lancement de la saison inaugurale de cette nouvelle ligue avant la fin de l’année, avec le changement du format original.

’’Nous avons reporté le lancement de la BAL au mois de mars, à une semaine du début de la saison inaugurale. Pendant tout le temps, nous ne sommes pas restés inactifs (…). Nous travaillons à distance. Nous sommes en train de préparer le lancement de notre saison inaugurale avant la fin de l’année’’, a-t-il dit.

Amadou Gallo Fall, confiné à Johannesburg (Afrique du Sud) s’est entretenu par vidéoconférence avec des journalistes sportifs sénégalais.

La pandémie du coronavirus a entrainé le report du démarrage de cette ligue, initialement prévu le 13 mars.

Le président de la BAL et vice-président de la NBA-Afrique assure qu’ils ont passé beaucoup de temps à évaluer la situation avec les autorités des pays qui devaient abriter les compétitions.

Selon lui, ’’vu le temps écoulé, le format va changer’’.

Amadou Gallo Fall a expliqué que les organisateurs de la BAL ne vont pas s’entêter à lancer la compétition si certaines conditions médicales et logistiques ’’ne sont pas réunies’’.

’’C’est réaliste de reprendre si les conditions médicales et logistiques que nous sommes assignées sont satisfaites. Je serais parfaitement à l’aise d’envisager une reprise’’, a-t-il fait savoir.

Toutefois, Amadou Gallo Fall a indiqué que le format et la durée de la compétition ’’vont certainement changer’’.

Le président de la BAL a évoqué des discussions avec différents pays devant accueillir l’événement.

’’Nous ne sommes pas pressés, nous sommes là pour préparer une Ligue dans la durée’’, a souligné Amadou Gallo Fall.

Il a rappelé les différentes activités menées par la BAL pour renforcer la capacité des équipes devant participer à la saison inaugurale et la signature d’un contrat avec WILSON, le fabricant de ballon.

La Basketball Africa Ligue (Bal), née d’un partenariat entre la Fédération internationale de Basketball (FIBA) et la National Basketball Association (NBA), doit regrouper 12 équipes provenant de plusieurs pays africains.

Le Maroc, l’Egypte, la Tunisie, le Sénégal, l’Angola, le Nigeria, le Rwanda vont accueillir les rencontres de cette compétition.

Le Sénégal devait être représenté par la Douane.

La capitale sénégalaise, Dakar, devait accueillir le lancement des compétitions.

Les rencontres étaient programmées à Salé (Maroc), Monastir (Tunisie), au Caire (Égypte), Lagos (Nigeria) et Luanda (Angola), soit les villes des six champions nationaux qualifiés pour cette BAL.

Les play-offs et les finales de la BAL devaient être organisés à Kigali (Rwanda).

Dans la même catégorie