APS JOSEPH KOTO SE VERRAIT PLUS À LA TÊTE D’UNE ÉQUIPE NATIONALE QUE D’UN CLUB APS COVID-19 : DAKAR ET THIÈS RESTENT SOUS COUVRE-FEU POUR HUIT JOURS SUPPLÉMENTAIRES APS RÉFRACTAIRE AU TRAFIC D’INFLUENCE, MARÈME FAYE SALL POUR DES SOLLICITATIONS DIRECTES APS JOSEPH KOTO : ‘’C’EST DIFFICILE DE SUIVRE LE CHAN SANS LE SÉNÉGAL’’ APS LA MAIRIE DE DIAMNIADIO ADOPTE UN BUDGET ANNUEL DE PRÈS DE 3,4 MILLIARDS DE FRANCS CFA APS DES SCIENTIFIQUES SE PENCHENT SUR LA FIABILITÉ DES VACCINS CONTRE LE COVID-19 APS DES SÉNÉGALAIS DE PROVINCES CATALANES RÉCLAMENT UN CONSULAT DE PROXIMITÉ APS ABDOULAYE DIOP : « CHEIKH NGAÏDO BÂ ÉTAIT REMARQUABLE PAR SON ÉLÉGANCE SUR TOUS LES PLANS » APS GRAINES D’ARACHIDE : PLUS DE 46.000 TONNES COLLECTÉES, SELON MODOU DIAGNE FADA AIP COVID-19: Des cas graves en réanimation et sous assistance respiratoire (Ministère)

Le maire de Bonoua annonce la réalisation d’infrastructures sociales pour 2021


  8 Janvier      11        Education (4106),

   

Bonoua, 08 jan 2021 (AIP)-Le maire de Bonoua, Jean-Paul Amethier, a annoncé la réalisation mercredi 6 janvier 2021 de diverses infrastructures sociales pour l’année 2021 dans sa commune.

Les travaux, selon M. Amethier, concernent différents secteurs d’activités, notamment l’urbanisation, l’électrification rurale, la réhabilitation du marché, la multiplication des aires de jeu et la construction de nouvelles salles polyvalentes.

La municipalité prévoit aussi la réhabilitation de la toiture et de l’armature du marché central qui date des années 1980 et le renforcement de l’éclairage public.

Quant à l’urbanisation, il entend faire respecter le schéma directeur de la ville, par la pose de feux tricolores avec la contribution du Comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG) ainsi que le recensement de tous les contribuables pour une meilleure collecte des taxes.

Par ailleurs, il envisage de couvrir de pavés 200 mètres de bitume au quartier Bronoukro.

La ville de Bonoua a été le théâtre d’affrontements pendant la période post-électorale entre les communautés autochtones et allogènes suite au mot d’ordre de la désobéissance civile lancé par l’opposition ivoirienne. Au cours de ces heurts, des infrastructures notamment le commissariat, des commerces dans le marché, ont été détruits, rappelle-t-on.

(AIP)

as/gf/tad/fm

Dans la même catégorie