MAP SM le Roi félicite le président chinois à l’occasion de la fête nationale de son pays MAP Fès : Campagne numérique pour des services communaux aux jeunes MAP Fès : Une unité mobile de dépistage du Covid-19 sillonne la ville AIP Rotary club Abidjan Akwaba lance sa campagne de lutte et de sensibilisation contre le cancer AIP Des animaux mis en fourrière pour lutter contre leur divagation à Gbéléban AIP Des transporteurs du Bounkani s’imprègnent des nouveaux cars bientôt mis à leur disposition AIP Le préfet du Bounkani met en garde contre la vente des kits scolaires offerts par l’Etat APS EXAMENS SCOLAIRES : LES BONS RÉSULTATS À LA LOUPE DES ACTEURS APS LA LIGUE AMATEUR PRÔNE UNE REPRISE ANTICIPÉE GNA GFA, others end CAF Club Licensing and stadia workshop

Le maire Simon Dinan invite la population à s’acquitter des obligations d’actes d’état civil


  24 Août      8        Société (23220),

   

Porto-Novo, 24 Août (ABP) – Le maire de la commune de Pobè, Simon Adébayo Dinan, assisté des membres de son conseil communal a, au cours d’une séance publique de reddition de compte sur la gestion de l’état civil, tenue vendredi dans l’arrondissement de Towé, a appelé les populations de la commune, à ne pas négliger les formalités administratives liées à l’état civil tout, en rappelant le rôle de chacun des acteurs en la matière.

Selon le maire Simon Adébayo Dinan, l’état civil est un ensemble de dispositions légales et réglementaires, ayant pour objet de situer dans le temps et dans l’espace, des événements de la vie d’un homme, tels que la naissance, le mariage et le décès.

Une reddition de compte dans ce domaine va permettre aux citoyens de connaitre non seulement les attributs de la mairie relatifs à ce volet, mais aussi de savoir les obligations des autres acteurs et celles qui sont les leurs ainsi que les conséquences qui en découlent en cas de négligence.

Les prestations de la mairie en matière d’état civil, renseigne-t-il, consistent essentiellement en l’établissement d’actes d’état civil, la participation à la confection de la carte d’identité nationale, la légalisation des pièces civiles et la certification des actes sous seing privés.

Dans la commune de Pobè, informe l’autorité communale, dix-neuf mille sept cent quatre-vingt-seize (19.796)naissances sont déclarées du 1er janvier 2017 au 30 juin 2020 dont neuf mille six cent cinq (9.605) filles et dix mille cent quatre-vingt-onze (10.191) garçons. En ce qui concerne le mariage, la commune a célébré vingt-quatre (24) mariages du 1er janvier 2017 au 30 juin 2020, et trois cent quatre-vingt (380) décès sont déclarés durant la même période.

Compte tenu des différents chiffres enregistrés et avancés en matière d’établissement d’acte d’état civil à la mairie de Pobè, Simon Adébayo Dinan a souligné que le taux de déclaration de naissance n’est pas encore à 100 pour cent dans la commune de Pobè. Ce qui,dit-il, engendre plus tard un taux élevé de déscolarisation. Concernant le mariage et la déclaration de décès, l’autorité communale a affirmé que la culture du mariage civil et celle de déclaration des décès ne sont pas développées dans la commune. Il a appelé à cet effet, les populations à ne pas négliger les formalités administratives liées à l’état civil.

Le rôle de chacun des acteurs impliqués en la matière, les obligations à remplir, les charges relatives au fonctionnement de l’état civil de la mairie de Pobè, les recettes de ce service de 2017 à 2019, les difficultés ainsi que les perspectives relatives à l’amélioration de l’état civil de la commune de Pobè ont été passées en revue au cours de cette séance.

Acteurs de la société civile, élus locaux, sages, jeunes, têtes couronnées et autres religieux conviés ont salué l’initiative et manifesté leur détermination à poursuivre la sensibilisation dans tous les hameaux de la commune pour l’atteinte des objectifs.

Dans la même catégorie