ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique NAN Nigerian Army destroys bandits’ camp in Zamfara, Northwest Nigeria NAN Abuja chamber calls for strengthening of Nigeria-India economic ties MAP Rwanda : 14 mineurs tués dans l’éboulement d’une mine dans l’est du pays ATOP UNE JOURNEE PORTE OUVERTE SUR LA GEOGRAPHIE A L’UNIVERSITE DE KARA

Le Maroc a pu réaliser des avancées importantes en matière de promotion des droits des femmes (députée camerounaise)


Rabat , 26 févr. 2016 (MAP) – Le Maroc a pu réaliser des avancées importantes en matière de promotion des droits des femmes et à leur autonomisation économique, et peut ainsi s’ériger en exemple par rapport à d’autres pays de l’Afrique subsaharienne et même au niveau international, a affirmé la présidente du Réseau des femmes parlementaires de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), Lydienne Epoube.

Le Maroc connait un dynamisme remarquable en matière de promotion des droits des femmes de leur autonomisation économique, à travers la création d’activités génératrices de revenus, de consécration de l’égalité des sexes et de renforcement de l’accès au domaine politique, et ce grâce à la vision et la clairvoyance de SM le Roi Mohammed VI, a confié à la MAP la députée camerounaise, en marge des travaux de la réunion du Réseau des femmes parlementaires de l’APF, tenue, les 24 et 25 février à Tanger.

La responsable a également salué le rôle important que joue le Maroc dans la réalisation des objectifs du Réseau en matière de promotion de l’égalité des sexes, de l’autonomisation des femmes, de l’éradication de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes, et de la sensibilisation des femmes à leurs droits d’accès aux postes de décision et à leur rôle qu’elle sont appelées à jouer pour préserver l’environnement et à s’adhérer à la lutte internationale contre le réchauffement climatique.

Elle a, dans ce contexte, exhorté le Maroc à partager son expérience riche dans plusieurs domaines, notamment en matière des énergies renouvelables avec les pays de l’Afrique subsaharienne, à même de renforcer le développement durable en Afrique.

Cette réunion s’est assignée pour objectif d’analyser les engagements internationaux en matière d’égalité des genres et de droits des femmes, et de présenter des informations sur les activités de coopération du Réseau pour 2016 et du travail du Réseau francophone pour l’égalité homme-femme.

Cette rencontre vise aussi à débattre des nouveaux objectifs de développement durable et des droits des femmes, des rôles des parlements face à ces objectifs et aux moyens nécessaires pour concrétiser l’égalité, et du rôle que peuvent jouer les femmes dans la lutte internationale contre le réchauffement climatique.

Les participants ont également abordé des questions relatives aux Objectifs du millénaire pour le développement durable et l’égalité des genres, à travers l’autonomie des femmes et le travail domestique non rémunéré.

Créé en 1967 au Luxembourg, le Réseau des femmes parlementaires est l’un des comités principaux de l’Assemblée parlementaire de la francophonie (APF). Le Maroc, ayant rejoint le Réseau en 1979, avait abrité précédemment l’une des sessions de l’APF.

SO—BR.
KN.

Dans la même catégorie