AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

Le Maroc ambitionne de s’ériger en leader dans le domaine des énergies renouvelables à l’échelle de l’Afrique (Agence argentine de presse)


Rabat, 21 févr. 2016 (MAP) – Le Maroc, qui accueillera cette année la Conférence des Nations unies sur le climat (COP22), ambitionne de s’ériger en leader dans le domaine des énergies renouvelables à l’échelle du continent africain, rapporte l’Agence argentine de presse « Télam ».
Dans une dépêche intitulée « Le Maroc inaugure la plus grande centrale solaire du monde », l’Agence souligne qu’au moment où les énergies conventionnelles causent de nombreux problèmes pour les pays dépourvus de ressources énergétiques, le Royaume vient de se doter du complexe solaire le plus grand au monde « Noor », dont la première centrale a été inaugurée, dernièrement à Ouarzazate, par SM le Roi Mohammed VI.
Elle aura, dans une première phase, une capacité de production de 160 MW, précise « Télam ».
Selon l’Agence, le complexe solaire « Noor » témoigne de la détermination du Royaume à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles, augmentant ainsi l’utilisation des énergies renouvelables grâce à une stratégie novatrice de développement à faible densité de carbone.
Le Maroc va ainsi augmenter sa production d’électricité de 10.000 mégawatts, entre 2016 et 2030, répartie entre 4.500 mégawatts à partir de l’énergie solaire, 4.200 générés par l’énergie éolienne et 1.300 mégawatts en provenance de l’hydroélectricité, relève la même source.
L’Agence indique, en outre, que l’utilisation des énergies renouvelables participera à grande échelle à réduire la dépendance énergétique du Maroc à partir de l’extérieur et aura un impact positif sur sa facture énergétique.

TJ—BI
HK

Dans la même catégorie