ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

Le Maroc ambitionne de s’ériger en leader dans le domaine des énergies renouvelables à l’échelle de l’Afrique (Agence argentine de presse)


Rabat, 21 févr. 2016 (MAP) – Le Maroc, qui accueillera cette année la Conférence des Nations unies sur le climat (COP22), ambitionne de s’ériger en leader dans le domaine des énergies renouvelables à l’échelle du continent africain, rapporte l’Agence argentine de presse « Télam ».
Dans une dépêche intitulée « Le Maroc inaugure la plus grande centrale solaire du monde », l’Agence souligne qu’au moment où les énergies conventionnelles causent de nombreux problèmes pour les pays dépourvus de ressources énergétiques, le Royaume vient de se doter du complexe solaire le plus grand au monde « Noor », dont la première centrale a été inaugurée, dernièrement à Ouarzazate, par SM le Roi Mohammed VI.
Elle aura, dans une première phase, une capacité de production de 160 MW, précise « Télam ».
Selon l’Agence, le complexe solaire « Noor » témoigne de la détermination du Royaume à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles, augmentant ainsi l’utilisation des énergies renouvelables grâce à une stratégie novatrice de développement à faible densité de carbone.
Le Maroc va ainsi augmenter sa production d’électricité de 10.000 mégawatts, entre 2016 et 2030, répartie entre 4.500 mégawatts à partir de l’énergie solaire, 4.200 générés par l’énergie éolienne et 1.300 mégawatts en provenance de l’hydroélectricité, relève la même source.
L’Agence indique, en outre, que l’utilisation des énergies renouvelables participera à grande échelle à réduire la dépendance énergétique du Maroc à partir de l’extérieur et aura un impact positif sur sa facture énergétique.

TJ—BI
HK

Dans la même catégorie