AIB Éliminatoires CAN: Le Burkina affronte le Togo les 24 et 28 Mars AIB « Le Burkina peut toujours compter sur le Maroc », selon le ministre marocain Bourita AIB Préparatifs CAN U17: les Etalons cadets dominent les Lionceaux du Sénégal (2-1) MAP Côte d’Ivoire: Taux de croissance de 7,2%, taux d’inflation de 3,7% en 2023 (FMI) APS Excédentaires en 2021, les échanges extérieurs de l’UEMOA accusent un déficit de 2.714,4 milliards de francs CFA en 2022 AGP Gabon/Vie des partis : l’USD ambitionne de glaner quelques sièges au parlement et dans les Conseils locaux en 2023 APS Des experts exhortent l’Union africaine à s’approprier la question de la restitution des biens culturels AGP Gabon : L’Assemblée nationale adopte le projet de révision constitutionnelle APS Macky Sall, lauréat du prix du leadership pour la sécurité de l’eau en Afrique AIP COVID-19 : aucun cas enregistré, selon le point de la situation du 22 mars 2023

Le Maroc dans les perspectives d’accueillir la CAN 2025


  3 Février      64        Sport (9945),

 

Agadir, 03 fév. (AGP)- Le Maroc candidat pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2025) met des bouchers doubles pour accueillir cette prestigieuse compétition continentale.

De Casablanca à Agadir en passant par Rabat, Marrakech et Fès,  des stades, hôtels, infrastructures routières  et autres annexes sont presque  pour recevoir les ambassadeurs africains de football.

C’est le cas du grand  Stade d’Agadir, un joyau situé à 5 Km du centre-ville d’Agadir,  et doté d’une capacité d’accueil de 42 mille personnes. Le Stade d’Agadir a déjà accueilli de grandes compétitions internationales comme les Eliminatoires de la Coupe du Monde et de la CAN  et d’autres compétitions importantes, selon Hicham Allouli, Directeur du Grand Stade d’Agadir, géré par la SONARGES (Société Nationale de Réalisation et de Gestion des Stades du Royaume du Maroc).

« Construit en 2013 pour un coût de cent millions d’euros octroyés par l’Etat du Royaume chérifien, ce Stade a été créé pour les besoins de la Ville d’Agadir qui compte environ huit cent mille habitants et aussi de la région qui totalise 2,5 millions d’habitants.

C’est un projet initié par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. La construction exécutée par une société marocaine en partenariat avec une autre étrangère a utilisé les remblais extraits du sol pour répondre aux normes de la FIFA. Le Stade accueille maintenant plusieurs matchs internationaux et des manifestations culturelles, spontanées, des concerts, des événements politiques, des conférences, etc. Nous comptons l’étendre, agrandir la piste d’athlétisme, et couvrir le Stade à l’avenir, quand le Royaume du Maroc organisera d’autres compétions d’envergure comme des coupes du monde, car il en a l’ambition», a-t-il indiqué.

Hicham Allouli a tenu ces propos devant une centaine de journalistes africains  en visite au Maroc pour couvrir le Mondial des Clubs qui s’y déroule en ce moment. Ils sont entrain de visiter d’autres infrastructures sportives du pays, notamment à Casablanca, Tanger, Marrakech, Rabat, Fès, afin de se rendre compte de l’engagement en investissements divers consentis par ce pays, pour créer des infrastructures de qualité et de pointe, qui hissent le sport marocain au niveau de la perfection et de la référence mondiale, si bien que même des équipes africaines, mais aussi européennes, viennent y effectuer des stages et des retraites à la veille de leurs grands matches. Le Complexe Mohammed VI de Rabat demeure toujours en cette matière une illustration de cette Vision éclairée du Roi qui porte ce nom.

Le Stade d’Agadir jouit aussi d’une capacité de deux salons VIP et de douze restaurants capables d’accueillir 300 hôtes. Il a 290 places pour des journalistes de la presse écrite et 12 cabines pour des commentateurs des télévisions et des radios.

L’on a aussi créé une école d’Académie du football qui forme depuis 2015 plusieurs catégories d’enfants à partir de 16 ans et qui sont désireux de suivre la filière professionnelle du football. Cette initiative est confiée à l’initiative des privés.

Le budget de maintenance du Stade se chiffre entre un million et un million et demi d’euros. Il provient des personnes privées qui s’occupent des restaurants au niveau du Stade a conclu   Hicham Allouli, le Directeur du Stade.

Dans la même catégorie